Cet article date de plus de 5 ans

Un Montpellierain, soutien du groupe EI sur internet, condamné à trois ans de prison

Cet internaute habitant Montpellier, qui soutenait les actions du groupe Etat islamique en Syrie, a été condamné à trois ans de prison, dont la moitié avec sursis, pour avoir notamment appelé au jihad en Syrie. Il avait aussi glorifié les attentats du 11 septembre 2001, avec des vidéos.
Clavier d'ordinateur illustration
Clavier d'ordinateur illustration © Maxppp
Il avait été jugé une première fois le 21 janvier, en son absence, et condamné à deux ans de prison ferme assortis d'un mandat d'arrêt. Arrêté depuis, il avait fait opposition contre ce premier jugement, ce qui lui  a permis d'être rejugé.

Le tribunal correctionnel de Paris a décidé de le maintenir en détention.

Interpellé une première fois en septembre 2014, cet habitant de Montpellier avait affirmé avoir prêté allégeance à l'EI.

 Il a été déclaré coupable de provocation directe à un acte de terrorisme pour avoir mis en ligne un lien relatif à une vidéo intitulée "appel mondial pour le jihad en Syrie", qui invite les internautes à rejoindre la Syrie, et deux autres vidéos qui, a jugé le tribunal, "constituent des appels directs à la commission d'actes de terrorisme, les internautes étant invités à rejoindre la Syrie (et) appelés à mourir en martyrs, dans le contexte des groupes jihadistes dans ce pays".

Pour d'autres vidéos, glorifiant notamment les attentats du 11 septembre 2001, il a été déclaré coupable d'apologie d'actes de terrorisme. Des propos antisémites lui ont enfin valu d'être reconnu coupable de provocation à la haine et à la violence envers les juifs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers internet sorties et loisirs justice société