Cet article date de plus de 4 ans

Occitanie : une fédération unique pour les entreprises de travaux publics

La Fédération Régionale des Travaux Publics Occitanie vient d'être créée. L'objectif : être plus compétitif pour redresser un secteur d'activité qui a du mal à se relever de la crise. 
Illustration entreprise travaux publics
Illustration entreprise travaux publics © MaxPPP
Comme les deux anciennes régions administratives Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon, les fédérations des travaux publics ont fusionné en une seule et même entité. Le siège social est à Toulouse mais les deux ex-fédérations conservent leurs implantations. Et c'est Thierry Le Friant (groupe Malet Spie Batignolles) qui en prend la présidence. 

Les principaux objectifs de cette nouvelle organisation sont d'amplifier les actions de proximité menées auprès des donneurs d'ordre locaux (notamment auprès des collectivités locales qui représentent plus de la moitié de l'activité de TP), promouvoir l'investissement public, professionnaliser et homogénéiser le service à toutes les entreprises, quelles que soient leur taille et leur implantation géographique dans la région. 

Les travaux publics en Occitanie se sont 5223 établissements employant 24 161 salariés. Le montant des travaux réalisés par ces entreprises s'est elevé, en 2015, à 3,6 milliards d'euros.
 
Le secteur du bâtiment et des travaux publics a été durement touché par la crise en 2008. Depuis, les entreprises peinent à se relever. Pourtant, selon une récente étude de Pôle Emploi, les perspectives d'embauches cette année sont en hausse de 16.7%. Mais ces métiers rencontrent des difficultés de recrutement. La pénibilité et l'inadéquation entre l'offre et la demande en restent les principales raisons. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
travaux publics économie région occitanie politique fusion des régions réforme territoriale