Montpellier : Le petit Bard se prépare à la démolition de la tour H

La tour H au centre du quartier du petit Bard / © Document mairie de Montpellier
La tour H au centre du quartier du petit Bard / © Document mairie de Montpellier

Ce quartier né dans les années 50 avec l'arrivée des rapatriés d'Algérie a vécu des heures mouvementées. Sa rénovation commencée il y a 7 ans n'est pas encore achevée. Elle passera le 14 avril prochain par la destruction de la tour H située au centre de ce quartier populaire. 

Par Laurence Creusot

Dès aujourd'hui les services de la ville font du porte à porte pour expliquer le dispositif mis en place le 14 avril au moment de la démolition de la tour H située au centre du quartier du Petit Bard.
La démolition par implosion est programmée entre 7 h et 9 h et les habitants du périmètre ne pourront réintégrer leurs appartements que vers 13 h 00.

Le périmètre de sécurité concerné par l'évacuation le jour de la démolition

 
Le périmètre qui sera évacué le 14 avril prochain / © Carte Mairie de Montpellier
Le périmètre qui sera évacué le 14 avril prochain / © Carte Mairie de Montpellier
UNE DEMOLITION PAR IMPLOSION

Le type de démolition retenu est l'implosion. Plusieurs étapes préalables sont nécessaires pour réaliser cette opération :
•        La démolition d'une chaufferie jouxtant l'immeuble
•        La démolition, à l'aide d'une pelle mécanique, du bâtiment G1, lui aussi accolé à la Tour H (le désamiantage est en cours, le grignotage va commencer prochainement)
•        Le curage et le désamiantage du bâtiment par une entreprise spécialisée (déjà réalisés) et le recyclage de tous les matériaux (cloisons, portes, fenêtres...). .
•        L'affaiblissement de plusieurs étages avec la réalisation d'ouvertures dans les murs porteurs.


Toutes les infos pratiques

L'histoire du quartier en images
Reportage réalisé en septembre 2011 récit Florent Hertmann images France 3 Languedoc-Roussillon

Le petit Bard quartier en rénovation à Montpellier
archives reportage du 29 septembre 2011

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus