Cet article date de plus de 8 ans

Philippe Saurel ne sera pas candidat à la primaire PS à Montpellier

L'adjoint au maire à la culture de Montpellier, Philippe Saurel, annonce qu'il n'est pas candidat aux primaires PS. Mais il n'exclut rien pour la suite et étudie toutes les options, y compris une candidature libre, aux municipales 2014 à Montpellier.

Philippe Saurel dénonce l'opacité des fichiers d'adhérents qui ne lui ont pas été accessibles, alors qu'il les demande depuis mars 2013.

Ce manque de "transparence" et de "démocratie" au sein de la section PS de Montpellier, justifie, selon lui, sa décision.

"Depuis des mois, je demande des documents pour vérifier que les listes des militants sont sincères. Je n'ai rien reçu. Je considère qu'Hussein Bourgi ne veut pas que je me présente à ces primaires", a expliqué Philippe Saurel.


La liste des électeurs des primaires contestées

Le vote se fera à partir d'une liste théorique de 1.800 militants, dont le Premier secrétaire vérifiera qu'ils sont tous à jour de cotisation, ont six mois d'ancienneté et sont inscrits sur les listes électorales de Montpellier.
Selon M. Bourgi, après la vérification des nouveaux adhérents (300 invalidations), l'adoption du fichier électorale à Montpellier fait de la fédération héraultaise "la plus vertueuse de France aux yeux de Solférino".

"Ce n'était pas du nettoyage, c'était du tri sélectif", a rétorqué Philippe Saurel, remarquant que de nombreuses critiques ont été émises.


 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique parti socialiste