Cet article date de plus de 7 ans

Un policier de la BAC en garde à vue à Montpellier pour trafic de stupéfiants

Un policier de la brigade anti-criminalité de Montpellier est en garde à vue. Il serait soupçonné de trafic et usage de stupéfiants.
Un policier de la BAC de Montpellier est en garde à vue depuis lundi dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée après l'ouverture il y a plusieurs mois d'une information judiciaire, a-t-on appris mardi auprès du procureur de la République Christophe Barret.
Il s'agit d'une affaire mettant en cause une personne et non un service, a souligné le magistrat. Il a refusé de donner des détails, précisant simplement que
le policier devrait être déféré mercredi.

Le fonctionnaire mis en cause, toujours en poste avant son interpellation, était à la BAC depuis plusieurs années.
L'enquête, menée par le SRPJ de Montpellier, porte sur "trafic et usage de stupéfiants", "extorsion de fonds" et "travail dissimulé", a indiqué une source proche du dossier, donnant l'exemple d'un travail de vigile dans des bars et des discothèques de la Montpellier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police