• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Régionales 2015 : le FN emmené par Louis Aliot s'impose dans les Pyrénées-Orientales

Panneau électoral du second tour des élections régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées - 13 décembre 2015 / © France 3 LR
Panneau électoral du second tour des élections régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées - 13 décembre 2015 / © France 3 LR

Largement en tête lors du 1er tour des élections régionales dans les Pyrénées-Orientales, la liste de Louis Aliot confirme au second tour et s'impose avec 43,97% des voix devant la liste d'union de la gauche de Carole Delga (37,02%) et la liste Les Républicains emmenée par Dominique Reynié (19,01%).

Par Zakaria Soullami


"Je félicite Mme Delga"


Alors que le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées est remporté assez largement par la socialiste Carole Delga, les Pyrénées-Orientrales sont l'un des seuls des 13 départements de la grande région où Louis Aliot est en tête.

Je félicite, parce que je suis un vrai républicain et un vrai démocrate Mme Delga pour sa victoire. La gauche minoritaire et divisée va continuer à gérer cette région avec les résultats que l'on sait.", a notamment réagi Louis Aliot.



Premières réactions de Louis Aliot

Premières réactions de Louis Aliot


Aliot s'impose devant Delga


La liste FN de Louis Aliot l'emporte avec 43,97% des voix, quasiment 7 points devant sa dauphine socialiste Carole Delga et très largement devant la liste Les Républicains emmenée par Dominique Reynié qui remporte 19,01% des suffrages.

Résultats du second tour des élections régionales 2015 dans les Pyrénées-Orientales
Résultats du second tour des élections régionales 2015 dans les Pyrénées-Orientales


Réactions au QG du Front national à Perpignan

Réactions au QG du Front National à Perpignan
Réactions du Front National à Perpignan au soir du second tour des élections régionales Interview de Jean-François FONS, tête de liste dans les Pyrénées-Orientales. Reportage Philippe Georget et Céline Llambrich  - France 3 LR


Perpignan à l'image du département


Perpignan, la capitale des Pyrénées-Orientales où Louis Aliot est conseiller municipal, est également dominée par le Front national avec 41,94% des voix. Là aussi, la liste d'union de la gauche menée par Carole Delga est en deuxième position avec très exactement 5 points de moins que Louis Aliot (36,94%). La liste Les Républicains de Dominique Reynié, avec 21,12% des suffrages, est loin derrière.

Résultats au second tour des élections régionales 2015 à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales
Résultats au second tour des élections régionales 2015 à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales


Plus de 50% dans quelques communes


Illustration de la domination et de l'"implantation" du FN dans les Pyrénées-Orientales, la liste de Louis Aliot a obtenu plus de 50% des suffrages dans quelques communes. C'est le cas de Saint-Laurent-de-la-Salanque où le Front national (55,1%) est en tête avec plus de deux fois plus de voix que la liste de la socialiste de Carole Delga (26,6%).

Résultats second tour des élections régionales 2015 à Saint-Laurent-de-la-Salanque dans les Pyrénées-Orientales
Résultats second tour des élections régionales 2015 à Saint-Laurent-de-la-Salanque dans les Pyrénées-Orientales


Participation en nette hausse


Côté participation, elle est en augmentation de plus de 10 points par rapport au 1er tour des élections régionales. La semaine dernière, la participation était d'à peine plus de 50%. Ce dimanche pour le second tour, près de 61% des électeurs des Pyrénées-Orientales se sont mobilisés. Résultat : Louis Aliot est toujours en tête mais Carole Delga n'est plus qu'à 7 points lorsqu'elle accusait plus de 20 points de retard lors du 1er tour.
Participation au second tour des élections régionales 2015 dans les Pyrénées-Orientales
Participation au second tour des élections régionales 2015 dans les Pyrénées-Orientales


Retrouvez tous les résultats en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.


A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : mobilisation contre la fermeture partielle du bureau de poste de Saint-Georges d'Orques

Les + Lus