• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Régionales 2015 : le report de voix du 2nd tour profite à Carole Delga et Louis Aliot

Illustration / © AFP
Illustration / © AFP

11 listes au 1er tour, plus que 3 au second tour des élections régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Le report de voix a de très loin profité à la liste menée par la socialiste Carole Delga. Petite nouveauté : la liste FN de Louis Aliot a également largement profité des reports.

Par Zakaria Soullami


+150% entre le 1er et le 2nd tour


Le verdict est sans appel : Carole Delga est de loin la candidate qui le plus profité du report des voix lors du second tour des élections régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.
Avec 279.283 voix supplémentaires en Languedoc-Roussillon, Carole Delga enregistre une augmentation de 150% de son score du 1er tour.

Les reports de voix du second tour des Régionales en Languedoc-Roussillon / © France 3 LR
Les reports de voix du second tour des Régionales en Languedoc-Roussillon / © France 3 LR


Le FN aussi en hausse


La liste FN de Louis Alliot affiche également une progression importante. Le FN gagne 97.563 voix dont près de 40.000 dans le seul département de l'Hérault. Insuffisant pourtant face à Carole Delga qui bénéficie du meilleur report de voix et d'une plus forte mobilisation des électeurs héraultais.
Dans le Gard, le FN bat son record historique de voix. Mais là encore, l'augmentation de la participation et les reports de voix profitent en priorité à la liste de Delga.

La forte mobilisation profite à la gauche


En Lozère, la liste emmenée par Carole Delga double son score du premier tour, et distance la liste Les Républicains qui, comme dans toute la région, n'a pas profité de l'entre deux tour. Dans l'Aude, la mobilisation record a également joué en faveur de la gauche.
Le FN augmente lui aussi son score déjà historique du 1er tour mais de façon trop insuffisante pour virer en tête au second tour.

Régionales 2015 : le report de voix a profité à Delga et Aliot au second tour
Récit : F. Hertmann

Dans les Pyrénées-Orientales, en grappillant plus de 10.000 voix supplémentaires, puisées essentiellement chez les abstentionnistes, le Front national arrive en tête et reste leader à Perpignan et dans les plus grosses communes du département.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : la baignade à nouveau autorisée dans le lac de Naussac près de Langogne

Les + Lus