Régionales 2015 : Et si la fusion n'avait pas eu lieu ? Le Languedoc-Roussillon serait FN

Sans la réforme territoriale, le frontiste Louis Aliot aurait-il pu devenir le président de la région? Le FN a remporté hier un score de 40, 42 % des suffrages juste devant Carole Delga 40,13 %. La différence n'est pas nette mais l'ancienne région est celle où le FN réalise son meilleur score.

Le Front national, s'il a réalisé le meilleur score de son histoire, a échoué dimanche à emporter des régions et confirme l'"impasse" qu'il rencontre lors des seconds tours, une donnée pour Marine Le Pen en vue de 2017.
Le 16 décembre au soir, le FN, qui voyait "quatre à cinq régions gagnables", a été battu partout : Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen en duel face aux "Républicains", en Nord-Pas de Calais-Picardie (NPDCP) et en Paca. Florian Philippot, Sophie Montel et Louis Aliot en triangulaire en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, en Bourgogne-Franche-Comté (BFC) et en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées: la gauche garde la région. La socialiste Carole Delga, favorite dans ce territoire traditionnellement ancré à gauche où elle a bénéficié dans l'entre-deux-tours du soutien des écologistes, l'emporte en triangulaire avec 44,81% des voix, devant le vice-président du FN Louis Aliot (33,87%). Le politologue Dominique Reynié, candidat de la droite et
du centre, reste troisième, comme au premier tour (21,32%).

Mais si on ne comptabilise que les voix des 5 départements du Languedoc Roussillon le FN  obtient 40,42 % suivi de très près par Carole Delga 40, 12 % , Dominique Reynié réalise un score de 19,45 % des suffrages.
Le Languedoc-Roussillon serait ainsi la seule région de France dirigée par le FN.

Les résultats du second tour si la réforme territoriale n'avait pas eu lieu

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité