La salle de sport, meilleur remède contre l'insuffisance respiratoire ?

Deux patients insuffisants respiratoires se "soignent" dans une salle de sport à Montpellier - 9 octobre 2015 / © France 3 LR
Deux patients insuffisants respiratoires se "soignent" dans une salle de sport à Montpellier - 9 octobre 2015 / © France 3 LR

Les atteintes respiratoires, causées principalement par le tabagisme, touchent près d'un million de personnes en France. Le traitement passe par une réhabilitation pulmonaire mais aussi musculaire. Pour se soigner, les patients doivent donc fréquenter une salle de sport. Reportage à Montpellier.

Par Zakaria Soullami


Les insuffisances respiratoires dues aux produits irritants et au tabac touchent près d'un million de Français. Parmi les patients insuffisants respiratoires, certains souffrent de bronchopneumopathie chronique obstructive, la BPCO.

La salle de sport, indispensable


On a montré que l'entraînement physique à intensité modérée permet d'améliorer non seulement la fonction musculaire d'un patient atteint de BPCO mais aussi de diminuer son essoufflement", déclare Pascal Pomiès, chercheur à l'Inserm.


Bronchites à répétition, toux, essoufflement, la BPCO provoque un cercle vicieux de pathologies et les malades ont tendance à réduire leur activité physique, ce qui aggrave ensuite leur condition.

Reportage à Montpellier.
La salle de sport, meilleur remède contre l'insuffisance respiratoire ?
A. Lefèvre et E. Garibaldi. (Dans ce reportage : Fares Gouzi, physiologiste pneumologue et Pascal Pomiès, chercheur à l'Inserm.)


L'Inserm cherche un traitement efficace


Pour aller plus loin, le CHU Arnaud de Villeneuve de Montpellier a lancé un programme de recherche en 2013 pour étudier les liens entre BPCO et atteinte musculaire sur les malades.
Les chercheurs de l'Inserm testent l'efficacité de molécules sur les cellules musculaires, pour proposer un traitement efficace aux patients. Mais pour que l'étude aboutisse, il faut des volontaires.

Si vous êtes intéressé, il suffit de vous faire connaître auprès du CHRU de Montpellier pour participer au programme de janvier.
Contacter l'unité d’explorations respiratoires du département de physiologie clinique au 04.67.33.59.10.

Sur le même sujet

Les images des manifestations à Barcelone

Les + Lus