Cet article date de plus de 4 ans

Sondage exclusif : l'écart entre Le Pen et Macron plus important en Occitanie qu'au niveau national

Notre sondage Cevipof /Ipsos -Sopra Stéria pour le réseau régional de France 3 place toujours Marine Le Pen en tête des intentions de vote en Occitanie avec une avance confortable sur le candidat d'En Marche !
Marine Le Pen et Emmanuel Macron
Marine Le Pen et Emmanuel Macron © AFP
Un sondage exclusif Cevipof /Ipsos -Sopra Stéria pour le réseau régional de France 3 place Marine Le Pen et Emmanuel Macron en tête des intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle en Occitanie. 

La candidate du Front National recueille 29 % des intentions de votes (en hausse de 1 % par rapport à la précédente enquête en février dernier). Emmanuel Macron, en seconde position, progresse de 2 points à 24 %. François Fillon est troisième de ce sondage avec 15 % (-0,5 % par rapport à février) et Benoît Hamon quatrième avec 13,5 % (- 2 points). 
© France 3
Jean-Luc Mélenchon est crédité de 11,5 % des intentions de vote. Aucun autre candidat ne dépasse les 5 % : Nicolas Dupont Aignan est à 4,5 % des intentions de vote. Nathalie Artaud et François Asselineau à 1 % chacun. Philippe Poutou et Jacques Cheminade à 0,5 %. Ce sondage n'a pas mesuré les intentions de vote pour Jean Lassalle, 11 candidat validé par le Conseil Constitutionnel.
© France 3

A noter que 7 % des personnes interrogées n'ont pas exprimé leur intention de vote. 

Au second tour, dans notre région, Emmanuel Macron l'emporterait avec 56 % des voix contre 44 % à Marine Le Pen. Au niveau national, les chiffres sont de 61 % contre 39 %. 

Ces chiffres régionaux montrent quelques différences avec les chiffres nationaux :

Sondage réalisé du 14 au 17 mars sur 1 302 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon représentatif de population de la région Occitanie âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales dont 928 personnes certaines d’aller voter à l’élection présidentielle.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région occitanie politique fusion des régions réforme territoriale