• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Top 14 : Clermont plaque Montpellier 29 à 17

Clermont contre Montpellier, Altrad Stadium / © AFP
Clermont contre Montpellier, Altrad Stadium / © AFP

En rugby, Clermont s'est imposé face à Montpellier, qui jouait à domicile. Le match comptait pour la 26ème et dernière journée du Top 14. C'est la fin d'une saison difficile pour Montpellier qui termine à la 8ème place du classement.

Par FG avec AFP

Clermont a assuré sa qualification directe pour les demi-finales en s'imposant (29-17) samedi à Montpellier lors de la 26e et dernière journée de Top 14. Les Auvergnats affronteront en demi-finales le vainqueur du barrage qui opposera Toulouse à Oyonnax.

Après sa désillusion en finale de la Coupe d'Europe face à Toulon, l'équipe de Franck Azéma a bien réagi pour enchaîner trois victoires consécutives à Grenoble, devant Toulon et donc à Montpellier. Montpellier, qui achève une saison compliquée à la 8e place, ne participera pas à la phase finale du championnat pour la première fois depuis l'exercice 2010-11, ni même à la Coupe d'Europe.

Clermont, qui n'avait plus gagné à Montpellier depuis le 10 janvier 2009 (3-30), a plutôt bien maîtrisé son affaire malgré une mise en route laborieuse, plombée par de multiples approximations et des ballons tombés. Le finaliste de la Coupe d'Europe a été surpris dans le premier quart d'heure par les Montpelliérains, qui ont inscrit deux essais coup sur coup par leurs avants.

Le talonneur Charles Géli (7) parachevait une percée du demi de mêlée Jonathan Pélissié, avant que le jeune troisième ligne Kélian Galletier ne convertisse un ballon porté (16). Sans s'affoler, l'équipe de Franck Azéma renversait le cours du match en répliquant par deux essais du troisième ligne Fritz Lee, au terme d'une penaltouche (24) et du centre Jonathan Davies, qui transperçait le rideau héraultais (33). 

Au cours de la seconde période, Clermont, maître du ballon, a conforté sa courte avance à la pause (14-17) grâce à ses buteurs Morgan Parra et Ludovic Radosavljevic, qui exploitaient les fautes répétées des Montpelliérains.

Il contenait sans mal une équipe héraultaise sans inspiration en l'absence de son demi d'ouverture François Trinh-Duc, blessé. Montpellier finit sur une troisième défaite à domicile une triste saison marquée par la mise à l'écart de Fabien Galthié.

Sur le même sujet

Béziers : Jacques Rançon avoue le meurtre d'Isabelle Mesnage dans la Somme en 1986

Les + Lus