Cet article date de plus de 8 ans

TOP 14 : Montpellier victorieux 13 à 9 à Agen

Montpellier, dans la foulée de sa qualification européenne, a souffert mais renoué avec la victoire en championnat, 13 à 9, chez des Agenais réduits à quatorze pendant près d'une heure vendredi, lors de la 16e journée de Top 14.
Agen - le capitaine du MHR Mamuka Gorgodze (C) et Martin Bustos Moyano (L) en lutte pour la victoire en TOP 14 - 25 janvier 2013.
Agen - le capitaine du MHR Mamuka Gorgodze (C) et Martin Bustos Moyano (L) en lutte pour la victoire en TOP 14 - 25 janvier 2013. © AFP PHOTO PIERRE ANDRIEU

Les Héraultais, qui restaient sur deux belles victoires en Coupe d'Europe (Sale et Toulon), mais une lourde défaite en Top 14 (Clermont), remontent à la 4e place, doublant Castres et Grenoble.
Ils laissent Agen, qui a préservé son bonus défensif malgré cette 6e défaite à domicile, à son bras-de-fer infernal avec Bordeaux-Bègles pour éviter la relégation, a égalité de points mais devançant toujours les Girondins 13es, eux aussi défaits avec le bonus défensif.

Dès le coup d'envoi, les joueurs de Galthié monopolisaient le ballon et mettaient la pression, avant que les débats ne s'équilibrent avec une belle réaction d'Agen dans le sillage d'un alignement conquérant.
Mais un essai éclair de Timoci Nagusa mettait le MHRC aux commandes: l'ailier fidjien s'échappait seul d'un regroupement, pour aller aplatir en moyenne position, après une course de 30 mètres. Bustos-Moyano transformait (0-7, 19e).
Le SUA n'était pas au bout de ses peines: quatre minutes plus tard, son arrière australien Ben Seymour, recruté cet hiver, écopait d'un carton rouge pour plaquage dangereux sur l'ouvreur international François Trinh-Duc à la réception d'un ballon aérien.
Le coup dur pourtant galvanisait les locaux, sursaut d'orgueil récompensé par deux pénalités de Barnard (6-7, 30e) pour une faute au sol et un hors-jeu. Les Montpelliérains passaient la vitesse supérieure à la reprise: ils  vendangeaient une occasion d'essai (42) avant que Tulou ne voit le sien refusé par la vidéo après une percée majuscule de Nagusa (45).
Agen faisait le dos rond, l'orage passait et Barnard rapprochait même les siens (9-10, 68e) avant que Bustos-Moyano ne redonne de l'air à Montpellier (9-13, 71e). Le SUA jetait toutes ses forces dans la bataille. A la dernière minute, après une "pénaltouche", Fono venait mourir à un mètre de l'en-but. Agen venait de laisser passer sa chance.

Réaction du demi d'ouverture de Montpellier

François Trinh Duc: "On s'attendait à un match compliqué difficile, on a été servi. Les Agenais, même à quatorze, nous ont poussé dans nos derniers retranchements. Ils auraient pu s'imposer. De notre côté, on a les +occases+ pour tuer le match, mais on n'a pas su les saisir. Et du coup, Agen y a toujours cru. Cette équipe agenaise mérite mieux que son classement.
Pour nous c'est une bonne affaire, on repart avec les quatre points de la victoire. A titre personnel le tournoi des Six Nations arrive, j'espère vivre de bons moments avec l'équipe de France."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montpellier hérault rugby rugby sport top 14 su agen