• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tour de France : la 12e étape entre Montpellier et le Mont-Ventoux, géant du Vaucluse

Montpellier - les coureurs du Tour de France devant la mairie et la place Georges Frêche - archives / © ville de Montpellier
Montpellier - les coureurs du Tour de France devant la mairie et la place Georges Frêche - archives / © ville de Montpellier

Le Mont-Ventoux, alias le Géant de Provence, se profile à l'horizon du Tour de France au bout de la 12e étape qui s'élance ce jeudi midi de Montpellier, pour un parcours de 184 kilomètres. Les coureurs traverseront le Gard entre 12h45 et 14h15.

Par Fabrice Dubault


De Montpellier, les coureurs iront vers Castelnau-le-Lez, Vendargues, Restinclières, Boisseron, Sommières, Gallargues, Mus, Vergèze, Aubord, Caissargues, Bouillargues, Manduel, Redessan, Beaucaire puis Tarascon.

A cause du vent fort, l'arrivée se fera 6km avant l'observatoire du Mont-Ventoux au Chalet Reynard


L'arrivée devait initialement être jugée au sommet du géant de Provence, l'un des mythes du Tour. Mais les violentes rafales de vent prévues par la météo, "pouvant dépasser 100 km/h", ont amené les organisateurs à prendre cette décision à la veille de l'étape, "pour des raisons de sécurité".

Deux côtes dans le Lubéron mènent au pied du monstre, abordé par son versant sud.

A partir de Bédouin, la route s'élève vers le "Mont Chauve", l'un des nombreux surnoms de la montagne entrée dans l'histoire depuis que Pétrarque effectua l'ascension en avril 1336 pour assister à l'inoubliable lever du soleil.
La montée de 21,1 kilomètres pour une pente moyenne de 7,6% (8,8% pour les 15,7 derniers kilomètres), conduit à l'altitude de 1912 mètres, sous la tour blanche de l'Observatoire.

Au Chalet-Reynard, à la sortie de la forêt, la route grimpe sur les 6.500 derniers mètres dans un paysage désolé au micro-climat très particulier (les écarts de températures y sont considérables), un angoissant décor pierreux où l'air se raréfie.

© francetvsport
© francetvsport

Depuis sa première escalade par le Tour de France en 1951, le Ventoux s'inscrit dans la légende de l'épreuve. Défaillances et exploits se sont succédé sur ses pentes avec, pour drame le plus mémorable, le décès du Britannique Tom Simpson en 1967 sous l'effet conjugué de la chaleur, de la fatigue et des amphétamines.

Départ fictif de Montpellier à 11h45 depuis la place de la Comédie, pour un départ réel à 12h15, arrivée au Mont-Ventoux à 17h avec une prévision à 37 km/h de moyenne.

Voir l'étape de ce jeudi, en direct

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sensibilisation à la sécurité routière à Nîmes

Les + Lus