Cet article date de plus de 5 ans

Up To, l'école pratique du numérique ouvre à Montpellier

Elle s'appelle Up To. C'est la première école du numérique, elle vient d'ouvrir ses portes dans les locaux de Dell à Montpellier. Une vingtaine de places pour 400 candidats, des chômeurs de longue durée, avec la promesse de trouver un emploi dans un secteur très demandeur.

La formation a débuté à la mi-décembre pour 19 élèves. Elle s'adresse avant tout à un public prioritairement éloigné de l'emploi. A la clé, les élèves ne devraient avoir aucune difficulté à trouver un emploi dans un secteur qui a du mal à recruter faute de trouver du personnel qualifié sur le marché du travail.


L'école Up To a obtenu le label national "Grande école du numérique"

Ils ont entre 19 et 55 ans et considèrent tous ce cursus comme une occasion unique de rebondir. Pendant 7 mois, ils vont suivre cette formation accélérée pour devenir développeur web et créer des sites internet ou des applications XXX (binôme).
Une formation gratuite, pratique et atypique : les élèves travaillent en groupe, s'exercent sur des supports en ligne et bénéficient d'un parrain issu du monde de l'entreprise.

Up To, c'est son nom, a été inaugurée, jeudi, en présence de tous les acteurs engagés dans ce projet basé sur une approche globale où le savoir faire est aussi important que le savoir être.

A l'issue de leur formation, pendant laquelle ils touchent leur indemnités Pôle emploi, les élèves ne devraient avoir aucune difficulté à trouver un travail. Car le secteur du numérique recrute.
Rien que l'été dernier, 170 postes étaient à pourvoir sur la métropole de Montpellier. Cette formation répond donc à un vrai besoin.

Trois autres projets ont ainsi été labellisés en Languedoc-Roussillon :
durée de la vidéo: 01 min 53
Montpellier : naissance de l'école du numérique Up To ©F3 LR

Au total, en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, 11 organismes de formation financés et cofinancés par la Région ont obtenu le label «Grande Ecole du Numérique» :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie numérique économie éducation société internet emploi région occitanie politique fusion des régions réforme territoriale