• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Vaste trafic de vêtements de contrefaçon à Lunel : 12 personnes interpellées

la saisie concerne principalement des vêtements / © gendarmerie nationale
la saisie concerne principalement des vêtements / © gendarmerie nationale

Le 23 novembre dernier, 2 tonnes et demi de marchandises et plus de 230 000 euros sont saisis par la brigade de recherche de la gendarmerie de Lunel.12 personnes sont arrêtées. Aujourd'hui elles sont poursuivies pour trafic de contrefaçon en bande organisée et risquent jusqu'à 5 ans de prison. 

Par Joane Mériot

Le 26 avril 2016, la brigade de la gendarmerie de Lunel repère un trafic de vêtements et de chaussures de contrefaçon alors qu’elle enquête sur un réseau de trafiquants de drogue. 7 mois plus tard, le 23 novembre dernier, 12 personnes sont arrêtées. 3 d'entre elles ont été placées en détention provisoire et 9 sous contrôle judiciaire. 2 tonnes et demi de marchandises sont saisies ainsi que 8 véhicules et plus de 230 000 euros dont 76 000 euros en liquide. Le reste du bénéfice était réparti sur plusieurs comptes.

Un réseau structuré et organisé 


Les trafiquants faisaient deux commandes de 100 000 euros chaque mois. Ils revendaient des chaussures, des chaussures de sport, des sacs et des vêtements de 18 marques différentes. Des marques de luxe comme Chanel Dior, Louboutin mais aussi de sport comme Nike et Adidas.

La plupart des reventes se faisaient via les réseaux sociaux, mais également dans des box réorganisés en boutique. Ce trafic concernait tout le département de l’Hérault.



Qui sont les trafiquants ? 


Les revendeurs étaient au nombre de 12, 10 hommes et 2 femmes. Ils sont âgés entre  20 et 35 ans, ils n'avaient plus d'emplois officiels depuis quelques mois.

Tous avaient déjà été condamnés pour des infractions. Aujourd’hui ils risquent 5 ans d’emprisonnement, une peine d’amende et la confiscation de leurs biens. Ils sont poursuivis pour trafic de contrefaçon en bande organisé, blanchiment d’argent lié à ce trafic et non justification des ressources.

L'enquête en cours va permettre de déterminer la provenance des produits et d'estimer la valeur de l'ensemble des articles.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'ambiance à la fin du match Allemagne Afrique du Sud

Les + Lus