A Montpellier, plus de 10 000 personnes à la marche des fiertés

La marche des fiertés était de retour à Montpellier ce samedi 25 septembre, après deux ans d'absence. Pour le plus grand bonheur des 10 000 participants.

L’ambiance était là. Tout le week-end, la ville de Montpellier s’est mise aux couleurs de l’arc-en-ciel, symbole de la fierté LGBT+. Ce samedi après-midi, malgré le temps mitigé, plus de 10 000 personnes se sont rassemblées dans le jardin du Peyrou, lieu de départ de la marche, pour participer à l’événement : « Je suis venue ici pour soutenir ma petite sœur qui est de la communauté LGBT+ et pour soutenir tout le monde, les aider à prôner leurs droits et être enfin eux-mêmes ».

Je suis là pour défendre les libertés de tous, de la différence et le droit d’exister, tout simplement. 

Depuis vendredi, un village associatif s’est installé dans le jardin pour vivre des moments d’échange entre les associations et les participants. À 15 h 30, les traditionnels discours ont débuté. 

C’est à 16 h que la marche s’est élancée pour faire un tour dans le centre de Montpellier. La fête battait son plein. Chants, danses… Après plusieurs années d’absence, les participants étaient ravis, « C’est un plaisir d’être tous ensemble ».

« Enfin ! »

Pour Olivier Vaillé, président Fierté Montpellier Pride, association organisatrice de l’événement, c’est le soulagement : « Enfin ! Enfin, on a à nouveau la pride dans les rues de Montpellier, c’est magnifique ! Ça représente le travail que tous les militants et les militantes ont fait au cours des dernières années. Tous ceux qui ont continué à travailler pendant le Covid pour soutenir les personnes de la communauté. C’est ici qu’elles peuvent porter le plus haut et le plus fort leurs revendications. »

À cette occasion, la Ville de Montpellier porte haut les couleurs de la marche des fiertés, en défilant pour la première fois avec son propre char et ses propres animations. 

Plusieurs élus et le maire de Montpellier étaient présents lors de cette journée. Avocate au Cameroun, défenseuse des droits de l’Homme et des minorités sexuelles, Alice Nkom était aussi la marraine de la marche des fiertés 2021 à Montpellier. Elle est la fondatrice de la première association LGBT+ camerounaise (Adefho). 

« Nos fiertés sont sans frontières », le slogan de cette édition 2021. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social lgbt+ société diversité