Agressions devant une école de Montpellier : forte mobilisation en soutien aux 2 victimes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Montpellier : mobilisation en soutien aux 2 victimes d'une agression devant l'école Spinoza - 23 novembre 2021.
Montpellier : mobilisation en soutien aux 2 victimes d'une agression devant l'école Spinoza - 23 novembre 2021. © FTV

Un rassemblement de parents d'élèves, de personnels de l'école Jeanne Deroin de Montpellier et d'élus a mobilisé plusieurs centaines de personnes ce mardi soir. L'agression d'un animateur de la garderie et d'un père de famille par 4 individus a fortement choqué.

Le rassemblement a lieu dans le calme. Ce mardi soir, 24 heures après les violences contre un animateur de la garderie de l'école maternelle Jeanne Deroin et un parent d'élève, l'émoi est grand et la mobilisation des habitants de ce quartier de Montpellier est importante.

Tous sont venus soutenir les 2 victimes agressées lundi soir par 4 hommes, dont un était armé d'une barre de fer.
L'homme qui est venu porter main forte à l'animateur durant l'attaque témoigne.

Cela s'est passé très très vite. Ils l'ont pris, l'ont frappé devant les enfants et comme je venais pour m'interposer, ils l'ont sorti de l'école. Là, un 4e est arrivé avec une barre à mine et ils l'ont passé à tabac à terre. J'ai dit d'éloigner les enfants et j'y suis allé.

Antoine Vermeersch, parent d'élève victime de l'agression.

On ne connait pas les motifs et le mobile de cet acte de violence contre l'animateur de la garderie. Lui a affirmé aux policiers qu'il n'avait pas reconnu ses agresseurs.

Selon un témoin, l'un des 4 agresseurs aurait reproché à l'animateur de l'école maternelle d'avoir frappé son fils.

La mairie condamne "un acte inacceptable". "La municipalité condamne avec fermeté cette lâche agression. La violence n'a pas sa place à l'école, lieu du savoir, du respect, de la tolérance. Les écoles de la République sont un lieu inviolable où les enfants doivent pouvoir évoluer en toute sécurité. Aucune intrusion ne saurait être tolérée".

Des renforts de police municipale étaient présents dès ce mardi à l'entrée et à la sortie des classes. Et le seront encore dans les jours à venir pour la sécurité de tous.

Une scène de violences devant l'école

Les agressions ont eu lieu lundi soir vers 17h30. 3 individus font irruption dans l'école maternelle. Rapidement, ils menacent un animateur de la garderie et le trainent hors de l'établissement scolaire. Une fois sur le trottoir, rejoints par un 4e individu armé d'une barre de fer, ils passent à tabac le trentenaire.

Alertés par les cris et les appels à l'aide, plusieurs membres du personnel et un parent d'élève arrivent et tentent de venir en aide au malheureux animateur agressé. Ce dernier est sérieusement blessé tout comme le parent d'élève qui s'est interposé et a mis les assaillants en fuite.
Les 2 victimes blessées au visage souffraient également d'hématomes sur le corps et les jambes. Ils ont été transportés au CHU Lapeyronie de Montpellier.

Les 4 agresseurs qui ont pris la fuite sont recherchés par les policiers de la Sûreté départementale de l'Hérault qui ont très vite exploité les images de vidéosurveillance de la ville.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.