Attentat de Nice : hommage aux victimes à la cathédrale de Montpellier

Après l'attentat terroriste qui a coûté la vie à trois fidèles catholiques à Nice, l'émotion était grande dans les églises de la région. Jeudi soir, de nombreux fidèles se sont retrouvés pour prier ensemble un peu partout dans la région, notamment à la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier.

Jeudi à 15, comme toutes les autres églises de France, la cathédrale de Montpellier a sonné le glas en hommage aux trois victimes de l'attentat terroriste de Nice.
Jeudi à 15, comme toutes les autres églises de France, la cathédrale de Montpellier a sonné le glas en hommage aux trois victimes de l'attentat terroriste de Nice. © I.Bris/FTV
Ce jeudi 29 octobre, il y avait plus de monde que d'ordinaire en la cathédrale Saint-Pierre pour la messe du soir, à Montpellier. En ce jour noir pour la communauté catholique qui a vu tomber trois de ses fidèles sous les coups de couteaux d'un terroriste dans la basilique Notre Dame de Nice, l'émotion était très vive.
 

Je suis choquée de ça, comment voulez-vous ne pas être choqué, nous sommes convaincus que le seigneur les accueille.

Micheline Olivier


 

Condoléances œcuméniques


Un peu plus tôt dans la soirée, les représentants des cultes juifs, musulmans et protestants sont venus présenter leurs condoléances à l'archevêque de Montpellier.

 

Pour ces représentants des quatre religions du Livre, il était essentiel de se retrouver ensemble pour porter les valeurs communes aux différents cultes et combattre les extrémismes religieux.

Dans un communiqué commun avec Perla Danan, présidente du CRIF et Mustapha El Kouzini, imam de la grande mosquée de Montpellier, ils sont tenu "à condamner unanimement et catégoriquement ces actes barbares (...) L’islamisme reste une insulte à l’Islam.(...) Nous appelons chacun à rappeler que la laïcité est notre précieux socle commun qui permet à chaque citoyen une totale liberté de croyance et de pratique religieuse. Tout autre positionnement est une manipulation."

  

Sécurité renforcée dans les lieux de cultes et les cimetières

Suite au triple meurtre perpétré dans une église de Nice, le plan Vigipirate a été relevé au niveau "urgence attentat", le seuil le plus élevé. 

Dans tous les départements, les préfectures ont annoncé que la surveillance autour des lieux de culte allait être était renforcée. Dès jeudi soir, une patrouille de police sécurisait la sortie de la messe devant la cathédrale de Montpeliler . 

Des agents de la police nationale et municipale doivent également être mobilisés dans les cimetières.  Dès jeudi soir, une patrouille de police sécurisait la sortie de la messe devant la cathédrale de Montpellier. 

A quelques jours de la Toussaint, 4000 militaires supplémentaires vont être déployés sur le territoire national.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société hommage attentat faits divers terrorisme