Au Fise 2017, la sécurité a été renforcée

© France 3
© France 3

Depuis cette année, il faut se munir d’un billet pour assister au Festival international des sports extrêmes (FISE). Si l’entrée reste gratuite, tout le monde est fouillé avant de passer les barrières du site du festival.

Par P.S.

Le Fise est le troisième événement sportif français en termes d’affluence. L’an dernier, 600 000 personnes s’étaient rendues sur les rives du Lez pour assister au spectacle.

Cette fois-ci, 24 heures après l’attentat de Manchester, les consignes de sécurité ont été renforcées.

Mais les organisateurs avaient anticipé : désormais, le public doit se pré-inscrire sur internet et se munir de billets pour assister à l’événement. La fouille des sacs est obligatoire aux sept points d’accès qui rejoignent le site de l’événement.
Au Fise 2017, la sécurité a été renforcée
Intervenants : Pierre Alain, coordinateur du FISE 2017 // Maxime Rider, Bmx // David, Fréjus (83)// Nathan // Rider Bmx - Fréjus (83) - Reportage : Laurent Beaumel, François Jobard

Patience

Il y a la queue, bien sûr, mais les spectateurs comprennent et prennent leur mal en patience.

Le festival reste gratuit mais le coût de la sécurité s’élève à plusieurs centaines de milliers d’euros. Le prix à payer pour que le plus important festival de sports alternatifs d'Europe puisse avoir lieu.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus