Cet article date de plus de 4 ans

Au Pic Saint-Loup, on prépare les vendanges avec dix jours d'avance

Dans l’Hérault comme dans le reste de la France, les vendanges seront précoces cette année. Au Pic Saint-Loup, on s’y prépare déjà, avec 10 jours d’avance. La quantité sera moindre, mais pas la qualité, assurent les vignerons.
Les vignes devraient produire 20 à 30% de moins cette année.
Les vignes devraient produire 20 à 30% de moins cette année. © France 3 Occitanie
Ils ont dix jours d’avance. Dans les vignes du Mas Foulaquier, à Claret, près du Pic Saint-Loup, les raisins sont déjà à maturité. Les vendanges seront donc précoces cette année, comme dans beaucoup de départements.



A cause de la chaleur et du manque de pluie des trois derniers mois, les grappes ramassées seront également moins nombreuses. Habituellement, le mas Foulaquier produit en moyenne 600 hectolitres de vin. Cette année ce sera sans doute 20 à 30% de moins, selon les vignerons.

Le reportage de François Jobard et Michaël Hahn :
durée de la vidéo: 02 min 07
Claret, près du Pic Saint-Loup (34), on prépare les vendanges avec 10 jours d'avance ©France 3 Occitanie


La qualité malgré tout


Pierre Jéquier l’assure : moindre quantité ne veut pas dire moindre qualité :

C’est un terroir qui est très profond, qui a des argiles blanches en sous-sol, qui fait que les racines trouvent de quoi nourrir le raisin, trouvent l’eau nécessaire.




Pour ces vendanges précoces, il faut s’organiser. Heureusement, les réseaux sociaux permettent de trouver rapidement des équipes, comme l’explique Blandine Chauchat : "On cherche des vendangeurs très vite, donc les annonces Facebook  ça a très très bien marché, un peu trop même !"


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie vins gastronomie sorties et loisirs sécheresse météo