Cinéma. L'Occitanie, décor en vogue au Festival de Cannes, quatre films à l'affiche

Quatre films soutenus par la région Occitanie sont à l'affiche de la 77e édition du Festival de Cannes. Deux ont été retenus pour la Sélection officielle, un autre sera présenté en clôture de la Semaine de la Critique, et le dernier sera projeté en avant-première dans le cadre d’une séance spéciale de la Sélection officielle.

"Silence, on tourne... Action !" Vous l’avez probablement entendu : du Gard, de l’Hérault ou encore de l’Aveyron, les décors d’Occitanie séduisent le cinéma. Avec plus de 3 000 jours de tournage par an, la région est même devenue la deuxième région française pour les tournages en tout genre. Quatre films tournés et fabriqués en Occitanie sont mis en lumière cette année à Cannes.

  • En compétition officielle :

Miséricorde d’Alain Guiraudie, tourné en Aveyron en 2023. Ce film met en scène l’histoire de Jérémie, un trentenaire de retour dans son village pour assister à des funérailles et se retrouve en plein cœur d’une enquête policière.

La plus précieuse des marchandises de Michel Hazanavicius, un film d’animation adapté du roman éponyme de Jean-Claude Grumberg. Élaboré en partie dans un studio d’animation montpelliérain, le film raconte l’histoire d’un couple de bûcherons polonais qui recueille un enfant juif pendant la Seconde Guerre mondiale.

  • En clôture de la Semaine de la Critique :

Animale d’Emma Benestan, Tourné en Camargue, ce long-métrage de fiction raconte l’histoire de Nejma, qui s’entraîne pour remporter le championnat des raseteurs, un concours consistant à défier des taureaux dans l’arène, lorsque surviennent des disparitions suspectes.

  • Hors compétition :

Le Comte de Monte-Cristo, réalisé par Matthieu Delaporte et Alexandre De La Patellière, est une adaptation du célèbre roman d’Alexandre Dumas. Il met en scène la vengeance d’Edmond Dantès, victime d’un complot le jour de son mariage. Une partie du tournage a eu lieu dans l’Hérault et les Pyrénées-Orientales en octobre 2023, mobilisant de nombreux techniciens régionaux pour renforcer l’équipe de tournage.

Cette sélection honore nos savoir-faire locaux et confirme que notre choix de faire de l’Occitanie la première région audiovisuelle, avec à la clé la création de plus de 5 000 emplois sur le territoire.

Carole Delga, présidente de la région Occitanie

L’Occitanie a développé une culture cinématographique. La région attire les grands noms du cinéma, comme Claude Lelouch, qui était en tournage à Béziers en novembre 2023 pour, comme il le disait à France 3 Languedoc-Roussillon, probablement son dernier film. Pas moins de 80 films sont produits en Occitanie chaque année.

L’industrie du cinéma est importante dans la région, avec près de 100 sociétés de production installées sur le territoire. Cela représente 1 400 techniciens et plus de 1 000 acteurs. La Région amplifie son action en faveur de l'audiovisuel avec son plan "Occitanie ça tourne". Elle a l’ambition d’investir 80 millions d’euros sur la période de 2023 à 2028 - soit en moyenne 13,3 millions d’euros par an - pour faire de l’Occitanie la première destination des tournages.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité