Covid : 50 classes fermées dans l'académie de Montpellier

4 jours après la reprise de l'école, cinquante classes ont dû fermer suite à un cas de Covid, sur l'ensemble des 5 départements de l'académie de Montpellier. Au total, 49 élèves de maternelle et du 1er degré et 10 membres du personnel ont été testés positifs d'après le bilan établi hier jeudi.

Depuis la rentrée de lundi, les tests salivaires se multiplient dans les écoles maternelles et primaires.
Depuis la rentrée de lundi, les tests salivaires se multiplient dans les écoles maternelles et primaires. © Max PPP/Jérémie FULLERINGER

50 classes du premier degré fermées sur les 10 554 que comptent les 5 départements de l'académie de Montpellier. Depuis la rentrée des plus jeunes, lundi dernier, les règles de précautions sanitaires ont changé : au premier cas de covid détecté, la classe ferme. Résultat, plusieurs établissements sont déjà impactés suite aux tests. Si la Lozère est épargnée, près de la moitié des classes concernées sont héraultaises. Et une quinzaine d'autres ont dû fermer dans l'Aude, ce qui est beaucoup au regard de la population de ce département.

49 élèves testés positifs

Moins de 50 tests positifs, c'est peu, comparé aux quelques 260.000 enfants des écoles maternelles et primaires de l'académie. Le chiffrage fourni par le rectorat de Montpellier prend en compte les tests jusqu'à hier jeudi. Une donnée à surveiller cependant : ces chiffres ont presque doublé en 24h ( +23 élèves entre mercredi et jeudi). Reste à savoir si c'est parce que les tests mis en place depuis lundi se sont intensifiés ou si la tendance est vraiment exponentielle. Il faudra attendre la semaine prochaine et les données cumulées du lundi au lundi pour le vérifier. La plupart des fermetures ne concernent qu'une classe, mais deux écoles primaires et maternelles sont également entièrement fermées.

Disparité selon les départements

24 fermetures de classes sont enregistrées dans l'Hérault, où la population et le nombre de classes sont de loin les plus importants. De son côté, la Lozère n'enregistre, d'après ce premier pointage, aucun test positif, ce qui n'est pas non plus étonnant pour ce département rural jusqu'ici plutôt épargné par le Covid. Peu de classes touchées également dans le Gard (4 fermetures) alors que le taux d'incidence flambait dans le département récemment. En revanche, 14 classes fermées dans l'Aude, ce n'est pas anodin. Enfin, le rectorat enregistre 8 fermetures de classes dans les Pyrénées-Orientales.

Du côté du personnel, on enregistre 10 tests positifs sur ces 4 premiers jours de rentrée. Lundi prochain, ce sont les collégiens et les lycéens qui reprennent les cours en présentiel. Cette semaine, pour eux, c'était l'école à la maison. Comme pour la cinquantaine d'enfants des petites sections testés positifs qui doivent bénéficier à domicile de la continuité pédagogique assurée par leurs enseignants.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeunesse société éducation covid-19 santé