Culture : le Bouquet de mimosa de Moïse Kisling vendu à Montpellier, en couverture du plus important magazine d’enchères d’Europe

Une vente aux enchères exceptionnelle a lieu cette semaine à Montpellier. Un tableau de Moïse Kisling, un des plus grands peintres polonais du 20éme siècle, est mis à la vente, en compagnie de deux œuvres du peintre montpelliérain François-Xavier Fabre.

Le mimosa, et ses fleurs d’or, un des motifs récurrents dans l’œuvre de Moïse Kisling. Un motif que l’artiste va aimer passionnément et qu’il peaufinera depuis son jardin à Sanary-sur-Mer, dans le Var.

"On voit que chaque grain est réalisé un à un, Kisling vient prendre beaucoup de matière, beaucoup de peinture posée sur son pinceau. Et chaque boule de mimosa est terminée par un rapide retrait du pinceau pour faire cette petite pointe qui va donner tout le relief au grain de la fleur", explique Julie Le Brun, commissaire-priseur.

Arrivé en France à l’âge de 19 ans, Moïse Kisling est un contemporain et ami de Picasso, Braque et Modigliani.

C'est un tableau exceptionnel qui suscite énormément l'intérêt car on a vraiment un jaillissement de lumière, extrêmement puissant et très vibrant de couleurs.

Julie Le Brun, commissaire priseur, Etude Farran.

Legs à la ville 

Dans cette vente aux enchères exceptionnelle à Montpellier, un autre artiste est présent, il s'agit du  Montpellierain François-Xavier Fabre.

Un artiste qui, à sa mort, a légué à la ville de Montpellier l'ensemble de ses collections, soit plus d'un millier de tableaux, dessins, gravures et objets d'art.

"On a deux tableaux d'époque différente, un tableau peint autour de 1790, où l'on a un Fabre encore sous l'influence de son maître Jacques Louis David, qui est le peintre de l'empereur, le peintre le plus important, le peintre du Sacre de Bonaparte au musée du Louvre",  décrypte Jacques Farran
commissaire-priseur. "Deuxième tableau, ce chef-d’œuvre, qui date des années 1 800, un François Xavier Fabre qui est au sommet de son art."

C'est un tableau qui est extrêmement achevé, avec des carnations qui sont totalement porcelainées. Chaque poil de barbe est peint au pinceau. Le Christ apparaît d'une beauté surnaturelle.

Jacques Farran Commissaire priseur

Une vente aux enchères avec ses curiosités, comme un casque de scaphandre, une magnifique tabatière en or et émaux, ou encore une canne en or et ébène, une excentricité d’un milliardaire africain.

La vente se déroulera dimanche 26 mai, mise à prix des Mimosas 60.000€, un joli bouquet pour la fête des mères.

Écrit avec Thierry Will. 

 

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité