Disparition d'un gendarme de Montpellier à La Réunion : de nouvelles analyses et recherches autorisées par la justice

La disparition de Mathieu Caizergues reste une énigme. Le gendarme originaire de Montpellier et âgé de 24 ans a disparu le 23 juin 2017 sur l'île de La Réunion. 3 ans après, la justice ordonne de nouvelles recherches et l'analyse des téléphones des 2 hommes qui l'accompagnaient.

Mathieu Caizergues - archives
Mathieu Caizergues - archives © DR - Essor de la gendarmerie
Rebondissement dans l'affaire Mathieu Caizergues. 3 ans après sa disparition et 2 ans après que le Parquet de Saint-Denis de La Réunion l'ait déclaré officiellement décédé, la justice relance le dossier.

Des recherches vont être menées sur la falaise où il a été vu vivant pour la dernière fois et les données numériques des téléphones portables des 2 hommes qui l'accompagnaient (un gendarme et le mari d'une gendarme) vont être analysées à nouveau.
Leur rôle semble encore imprécis et plusieurs questions demeurent. Pourquoi le groupe de randonneurs s'est-il séparé ? Pourquoi ces 2 hommes ont signalé la disparition de Mathieu très tard ?
La famille de Mathieu est persuadée qu'ils ont menti lors de leurs auditions en garde à vue.

Un nouvel espoir pour la famille

La famille et les proches de Mathieu reprennent espoir de savoir et comprendre ce qui est arrivé au jeune homme.

Nous allons pouvoir fermer une porte et en ouvrir d'autres, approfondir les pistes qui n'ont jamais été explorées.

Delphine Caizergues, mère de Mathieu.

"C'est un nouvel espoir car depuis le début nous pensons que Mathieu n'est pas sur cette falaise donc ça va être l'occasion de le prouver et d'enfin le chercher ailleurs. Nous allons avoir des réponses, fermer une porte et en ouvrir d'autres. Car depuis le début, une seule hypothèse a été travaillée, celle de l'accident, donc nous souhaitons approfondir les autres pistes qui ne l'ont jamais été.".

Nous allons savoir quels sont les appels qui ont été passés et reçus ce jour là.

Delphine Caizergues rend aussi hommage au travail de ses avocats qui depuis 3 ans font tout pour que l'enquête ne soit pas classée. "La décision de justice nous donne un peps formidable car nous avons enfin été entendus. Il est temps de savoir si nous devons entamer une période de deuil ou garder espoir".

Le 28 octobre, Delphine Caizergues, la mère de Mathieu, témoignait au micro de France bleu Hérault.

Le Montpelliérain a disparu depuis le 23 juin 2017

Mathieu Caizergues, originaire de Montpellier a disparu depuis plus de 3 ans. Il avait alors 24 ans.
Ce gendarme mobile basé à Saint-Amand-Montrond dans le Cher était en mission pour 3 mois sur l'île de la Réunion. Il n'est jamais revenu d'une randonnée dans le Cirque de Mafate avec 2 amis, (un gendarme et le mari d'une gendarme) effectuée durant ses jours de repos.
Les 2 hommes qui ont donné l'alerte après avoir attendu Mathieu à un point de rendez-vous où il n'est jamais venu, ont été entendus dans le cadre de l'enquête, puis placés en garde à vue et enfin relâchés sans poursuite.

Le jeune gendarme mobile a disparu le 23 juin 2017 sur le sentier qui relie Maîdo à Roche Plate. Depuis, il n’a plus donné signe de vie.
Peu de temps avant sa disparition, il avait envoyé une photo à ses parents, à ses frères et à sa petite ami, à Montpellier. Selon eux, "il a le regard vague et il a une bosse et une plaie sur le front".

La gendarmerie de La Réunion a déployé d’importants moyens sur le terrain pour le retrouver, notamment des chiens, des hélicoptères et des drones, mais ces recherches sont restées infructueuses.
Ce qui a surpris les enquêteurs, c'est qu'aucun indice et aucun objet lui appartenant n'a été retrouvé sur les lieux.
durée de la vidéo: 01 min 24
La Réunion : Un gendarme mobile originaire de Montpellier a disparu depuis le 23 juin ©Réunion 1ère
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers police société sécurité justice