Foot/Ligue 1 : trois nouvelles recrues et un retour à l'entraînement pour le club de Montpellier

Publié le
Écrit par Isabelle Bris

Les vacances sont terminées pour les joueurs du MHSC : à partir de ce lundi, ils retrouvent le centre de Grammont à Montpellier, pour cinq semaines d'entraînement intensif. Parmi eux, trois nouvelles recrues, présentées officiellement ce lundi à la presse.

Former une équipe compétitive d'entrée de jeu pour éviter les erreurs de l'an passé, être dans les 10 premiers de la Ligue 1 en 2023, telle est globalement l'ambition du club montpelliérain pour cette nouvelle saison. 

Pour parvenir à atteindre ces objectifs, les dirigeants du MHSC comptent notamment sur les trois nouveaux joueurs qui vont débuter la saison en orange et bleu. Il s'agit de : 

  • Arnaud Nordin, 24 ans, milieu offensif, ancien stéphanois et ami d'enfance de Mbappé, 
  • Théo Sainte-Luce, 23 ans, ancien défenseur de Nîmes,
  • Faitout Maouassa, 23 ans, arrière gauche, prêté pour une saison par le Club de Bruges.  

A ces trois là, il faut aussi rajouter l'arrivée de l'international Tunisien, ex Stéphanois, Wahbi Khazri, un attaquant de pointe, qui joue milieu offensif, âgé de 31 ans. 

Olivier Dall'Oglio, qui entraîne le MHSC depuis l'an dernier, semble satisfait : 

Ce qu’on voulait au niveau du club, c’est amener plus de concurrence au niveau du groupe, l'étoffer, y amener plus de qualité.

Olivier Dall’Oglio, entraîneur du MHSC

Une saison au format inédit

Cette nouvelle saison, qui commence au mois d’août, sera inédite quand à son format : en effet à cause de la Coupe du monde au Qatar, qui se déroule du 21 novembre au 18 décembre, la trêve hivernale plus longue.

"Pour l’instant, tout le monde il est beau, tout le monde, il est gentil et on est content" affirme Laurent Nicollin. Le président du Montpellier Hérault Sport Club refuse de tirer des plans sur la comète, au sens positif comme négatif : 

On a envie de faire de belles choses. On aborde cette nouvelle saison avec beaucoup d’envie et d'ambition. On fera dans le premier bilan mi-novembre, avant la coupe du monde.

Laurent Nicollin, pdt du MHSC 


Le MHSC a fini en milieu de tableau la saison passée : 13e de Ligue 1.

Montpellier espère donc faire mieux, d'autant qu'avec quatre équipes reléguées et cette coupe du monde en novembre, la saison pourrait être piégeuse.

Le recrutement constituait cette année une priorité du club. A voir, à l'usage.