France - Maroc : des mesures pour "préserver le caractère festif et rassembleur de la demi-finale de Coupe du monde"

Alors que la demi-finale opposant la France et le Maroc se joue ce soir, à 20h, les autorités se préparent à d'éventuels débordements. Le point sur les mesures dans l'Hérault, le Gard, l'Aude et les Pyrénées-Orientales.

C'est l'événement sportif de la semaine. La deuxième demi-finale de la Coupe du monde de football se déroule ce mercredi 14 décembre, à 20h, entre la France et le Maroc. Si les supporters attendent ce choc avec impatience, les autorités le redoutent. Et redoutent surtout l'après-match et ses éventuels débordements.

Interdiction des ventes de carburants et produits explosifs

Dans l'Hérault et l'Aude, les préfets ont notamment interdit l'achat et la vente de carburants, parfois utilisés comme des accélérateurs pour provoquer des incendies. De même, le transport et l'utilisation des produits explosifs ou d'artifices est interdit dans ces deux départements. 

Même précaution dans le département du Gard. La préfète a elle aussi pris des "mesures particulières concernant la réglementation en matière de détention, de transport et d’usages de carburants, d’artifices de divertissement, de bouteille de gaz et de tous produit inflammables ou chimique, ainsi que la consommation d’alcool sur la voie publique." L’arrêté concerne les communes d’Alès, de Bagnols-sur-Cèze, Beaucaire, Nîmes, Saint-Gilles et Vauvert.

Un bar gay visé et incendié samedi

Dans les Pyrénées-Orientales, un dispositif de sécurité "adapté et robuste combinant policiers de la DDPN66, escadron de gendarmerie mobile, SDIS est prévu et sera mis en place en lien avec la police municipale de Perpignan (20 agents)", explique la préfecture. Samedi dernier, un bar gay avait été volontairement incendié à l'issue d'un match de la Coupe du monde.