Incendie volontaire devant un bar gay à Perpignan, samedi après la qualification du Maroc

Un groupe de jeunes a incendié trois voitures devant le bar Backstage dans la soirée du samedi 10 décembre 2022, juste après la qualification du Maroc en demi-finale Coupe du Monde.

Dans l'euphorie de la victoire marocaine samedi 10 décembre 2022, plusieurs débordements ont été relevés lors des rassemblements de supporters. 

À Perpignan, le bar gay Backstage a été la cible d'un incendie volontaire. Trois voitures garées juste devant le bar ont été incendiées, dont celle utilisée par Enzo Anglade et Alain Lassept, les deux co-gérants pour approvisionner le bar. Heureusement, personne n'a été blessé même si le groupe de jeunes, à l'origine du feu, a essayé de jeter des chaises en plastique sur le barman.

Ce soir là, le Backstage n'a pas ouvert ses portes. Le DJ et les barmen sont rentrés chez eux, à la demande d'Enzo Anglade. "On avait pas la tête à accueillir des gens", confie-t-il.

Sur les huit personnes repérées grâce aux caméras de surveillance, six d'entre elles ont été interpellées dans lesquelles seulement une serait majeure.

Une inquiétude grandissante

Ce n'est pas la première fois que les co-gérants du bar sont témoins et victimes de violence, notamment dans le cadre de la Coupe du Monde. C'était déjà le cas mardi dernier, alors que le Maroc venait de se qualifier pour les quarts de finale, comme ils l'expliquent sur leur page Facebook.

"Mardi suite au match du Maroc, nos inquiétudes se sont révélées exactes quand une trentaine de jeunes selon les dires de passants ont littéralement assiégé en début de service le bar pendant prêt d'un quart d'heure en tapant sur la porte, en balançant des pétards sur celle-ci, en grimpant sur la voiture du bar puis voyant que nous n'ouvrions pas la porte en brisant le parebrise et un rétroviseur de celle-ci." 

Nous nous attendions à de nouvelles violences mais pas à voir notre voiture brûler

Enzo Anglade

Pourtant, le nombre de violences et de tentatives d'intimidations va grandissant depuis quelques années déjà, selon Enzo Anglade. Pour lui, l'incendie de samedi est un acte de violence homophobe supplémentaire.

Un appel à plus de sécurité 

Voyant la demi-finale de la Coupe du Monde arriver mercredi, où la France et le Maroc vont s'affronter, les co-gérants du Backstage appellent les élus à mettre en place un meilleur système de sécurité.

Maintenant nous avons des questions à poser aux personnes détenant le pouvoir de faire régner l'ordre et la sécurité dans nos rues. Comment devons-nous régir ? Devons-nous nous avouer vaincus et fuir ? Devons-nous faire police nous-même ? Comptez-vous enfin assainir la citée des Romarins d'où viennent toutes ces racailles ? Mercredi, aurons-nous droit durant le match France-Maroc à une protection plus importante ?

Enzo Anglade et Alain Lassept, gérants du Backstage.

Désormais en contact avec le préfet, le procureur et le maire de quartier, les deux gérants demandent à ce qu'une équipe de police soit présente aux alentours de l'établissement, de la fin du match jusqu'à une heure du matin.