• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ganges : grand débat autour du logement

A Ganges, dans l'Hérault, le grand débat s'articule autour de la réorganisation du territoire - février 2019 / © France 3 LR - C.Métairon
A Ganges, dans l'Hérault, le grand débat s'articule autour de la réorganisation du territoire - février 2019 / © France 3 LR - C.Métairon

A Ganges, une petite ville de l’Hérault située à 40 minutes de Montpellier, le grand débat est orienté sur le logement. L’enjeu réorganiser et reconstruire la ville sans exploser les limites du budget communal. Reportage.

Par JM avec Laurent Beaumel

Depuis plusieurs semaines, le grand débat mobilise dans les grandes communes, comme dans les petites, autour de projets divers et variés. Et aujourd’hui, un défi est lancé aux villes, c’est le logement.
 

Ganges, ville vétuste


Ganges, une ville de l’Hérault située à 40 minutes à peine de Montpellier, ancienne ville de filature à soie, est confronté comme toutes ces petites villes à une obsolescence de son habitat.

L’enjeu pour la commune de Ganges, dans l’Hérault est de réorganiser et de reconstruire autour de ce qui existe déjà sans toutefois faire exploser le budget.

Aujourd’hui, cette petite ville est très prisée pour se loger. Les loyers sont bas, et les logements abondants mais bien souvent vétustes.  Une rue du centre-ville est restée fermé deux ans à la circulation à cause d'un immeuble qui risquait de s'effondrer. Après 6 ans de bataille judiciaire en raison d'une indivision la mairie a pu sécuriser le bâtiment. Mais elle a dû débourser 110 000 euros pour ce chantier.

Nous ne sommes pas sûrs de récupérer un jour l’argent ni même le bâtiment. Aujourd’hui il a été mis hors d’eau, et les planchers ont été réalisés pour pouvoir consolider les maisons d’à côté. Mais la commune n’est pas propriétaire du bien nous dit Bernard Comon, premier adjoint en charge de l'urbanisme à la Mairie de Ganges.

 

Redynamiser le centre ancien


Lutter contre les logements insalubres et les marchands de sommeil est une priorité pour cette petite ville de 4200 habitants. La mairie de Ganges s'est engagée dans un vaste projet de rénovation urbaine qui implique la démolition de nombreux appartements.

L’objectif est de ramener de la mixité dans le centre ancien. Il faut donc que l’on redynamise le commerce, autour des halles marchandes, et mettre en place des logements adaptés, Elisabeth Richard, la directrice générale des Services à la mairie de Ganges

En tout près 50 logements ont été démolis libérant une surface au sol de 5 000 m², mais il aura fallu attendre 9 ans. Et aujourd’hui, le projet est loin d'être abouti d'autant que la population qui est consultée n’est pas d'accord sur l'aménagement.

Moi j’ai des enfants, donc j’aimerais quelque chose en rapport avec les enfants, j’aimerai qu’il y ait des espaces verts après je ne veux pas que ce soit comme d’autres endroits où ça devient un squat avec beaucoup de jeunes, confie une mère de famille, habitante de Ganges. 

Nous on aimerait bien soit des espaces verts soit des parkings, mais pas des bâtiments nous disent deux autres habitants.  

 

Convaincre les investisseurs pour moderniser


Inscrire une petite ville comme Ganges au passé Gallo-romain dans la modernité du 21ème siècle est un défi. Un pari à 7 ou 8 millions d'euros. Il faudra pour cela convaincre l'état, les promoteurs d'investir à 40 minutes de Montpellier.
Car la ville qui n'a pas augmenté ses impôts depuis 7 ans ne pourra supporter seul un tel projet.

Le reportage de Laurent Beaumel, Cédric Métairon et Lisa Bernat 
 


 

Sur le même sujet

Béziers : un homme tué par balles, dans le quartier de La Devèze

Les + Lus