• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'hérault : destination prisée, l'hôtellerie s'adapte

Le nouvel hôtel cinq étoiles sur la plage entre Carnon et Palavas-les-Flots - janvier 2018 / © France 3 LR / C.Plichart
Le nouvel hôtel cinq étoiles sur la plage entre Carnon et Palavas-les-Flots - janvier 2018 / © France 3 LR / C.Plichart

L'Hérault, première destination touristique en Occitanie ! De vraies disparités existent entre l'hôtellerie en milieu rural et l'hôtellerie sur le littoral. Avec la concurrence d'Airbnb les hôtels ont du mal à joindre les deux bouts à la campagne, côté mer, on assiste plutôt à une montée en gamme. 

Par JM avec C.Plichart

L’Hérault est la première destination touristique en Occitanie. Entre mer et campagne, le département offre une réelle diversité de paysages. Mais de vraies disparités existent entre l’hôtellerie en milieu rural et l’hôtellerie sur le littoral. Si côté campagne, les hôtels doivent faire face à la concurrence des sites de locations entre particuliers comme Airbnb, côté mer, les locations sont de plus en plus luxueuses avec l’ouverture d’hôtels 5 étoiles.

De plus en plus de 5 étoiles sur le littoral


Entre Palavas et Carnon, un hôtel cinq étoiles va bientôt ouvrir ses portes : 70 chambres, un restaurant, une piscine chauffée, un spa, et juste devant la plage.

Une offre plutôt rare dans la région Occitanie. Seuls deux autres établissement sont classés cinq étoiles sur le littoral dont un, à la Grande Motte, plus modeste. Après avoir investi dans sa remise à neuf et une extension en 2017, le propriétaire ne voit pas forcément d'un mauvais œil l'arrivée de la concurrence, au contraire : 


La concurrence est saine dans notre métier, plus il y aura d’hôtel cinq étoiles plus on deviendra une destination 5 étoiles, c’est ce qui nous manque aujourd’hui, précise Guillaume Ruiz, propriétaire d'un hôtel à la Grande-Motte.


Les vacances à la mer, une valeur sûre. Près de 2 millions de nuitées sur le littoral entre janvier et octobre 2018. Ces stations balnéaires au passé marqué par le tourisme de masse des années 70 ne comptent pas pour autant perdre leur identité :

Est-ce que la grande Motte peut rêver d’avoir des cinq étoiles ? Non ce n’est pas l’identité de la grand Motte, elle se veut être une destination pour tous.


Seul bémol pour ces hôteliers une activité trop saisonnière.

A la campagne, faire face à la concurrence d’Airbnb


A Saint-Guilhem-le-désert, dans la vallée de l'Hérault, deux hôtels coexistent. Mais en deux ans leur fréquentation a chuté. En cause, la concurrence très forte d'Airbnb, les normes d'hygiène et de sécurité de plus en plus drastiques et des vacanciers au budget serré. 

Les propriétaires ont dû s'adapter :

En 2019, on a voulu faire comme tout le monde, donc on s’est inscrit sur booking, tripadvisor sur toutes ces sociétés qui nous prennent quand même qui nous prennent au passage entre 15 et 20% de commission, et on espère qu’avec ça on arrivera à survivre, Michèle Gay, hôtelière à Saint-Guilhem.

En 7 ans, 135 hôtels ruraux ont fermé leurs portes en Occitanie. Une région pourtant attractive. 4ème au niveau national en terme de nuitées hôtelières, avec en tête d'affiche, le département de l'Hérault.
 
Reportage de Cybèle Plichart, Cédric Métairon et Virginie Portela-Rosa.
L'hérault : destination prisée, l'hôtellerie s'adapte
L'Hérault, première destination touristique en Occitanie ! De vraies disparités existent entre l'hôtellerie en milieu rural et l'hôtellerie sur le littoral. Avec la concurrence d'Airbnb les hôtels ont du mal à joindre les deux bouts à la campagne, côté mer, on assiste plutôt à une montée en gamme.  - France 3 LR - C. Plichart - C. Métairon - V. Portela-Rosa

 

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus