Hérault : l’hélicoptère Dragon 34 de la sécurité civile à l’arrêt pendant 3 jours

L’hélicoptère de la sécurité civile de l’Hérault est à l’arrêt pour 6 semaines pour cause de maintenance. Un autre Dragon doit venir le remplacer mais il ne sera sur place qu'à partir du samedi 7 août. La base de l'Hérault sera donc fermée pendant 3 jours. En cause, un manque de pièces mécaniques.
La victime a été héliportée.
La victime a été héliportée. © Vincent Voegtlin / FTV

Il est celui qui intervient là où les conditions ou les accès sont difficiles. Noyades, accidents en milieu périlleux… Le dragon 34 multiplie les interventions dans l’Hérault, en particulier à la saison estivale.
Mais depuis ce mercredi, l’hélicoptère de la sécurité civile est à l’arrêt, bloqué dans les hangars de l’aéroport de Montpellier.

Au bout de 800 heures de vol, chaque appareil est entièrement démonté pour être révisé, les pièces d’usure sont changées. L’opération dure 6 semaines quand tout se passe bien...

François Pradon, contrôleur général de la zone sud de la sécurité civile.

Une opération de routine donc, mais compliquée cette année par le manque d’hélicoptères de remplacement disponibles. Un autre Dragon venu de La Rochelle doit prendre le relais dès samedi 7 août, mais la zone ne sera pas couverte par un appareil de la sécurité civile d'ici là. Un coup dur en plein milieu de la saison touristique.

“La situation est prise très au sérieux par l’Etat major. Nous sommes face à un souci de maintenance depuis 2-3 mois.” reprend le chef d'Etat-major de la zone sud.

Une situation ubuesque

Cette situation est le résultat d’un problème national. La révision de plusieurs hélicoptères de la sécurité civile a été fortement retardée en raison d’un manque d’approvisionnement de pièces détachées mécaniques. Les têtes de rotor des hélicoptères peinent à arriver. Un nouveau fournisseur a remporté le dernier appel d’offre du marché public, mais il ne parvient pas à honorer son contrat avec la sécurité civile.

L'hélicoptère de la gendarmerie

En attendant, le département de l'Hérault peut compter sur l'hélicoptère de la gendarmerie, mais ce dernier est moins bien équipé que celui de la sécurité civile notamment pour effectuer des opérations de nuit. Heureusement, la fermeture de la base de l'Hérault ne devrait pas excéder 3 jours, puisque l’hélicoptère de La Rochelle doit arriver ce samedi pour une durée d’un mois, il sera à son tour remplacé par un autre appareil.

Durant ces 3 jours de carence, les Dragons de Mende et de Nîmes pourraient intervenir en renfort, si besoin.

En juillet, le Dragon 34 a effectué 90 interventions (soit une moyenne de 3 par jour). Une moyenne qui reste au plus haut d’avril à septembre, diminuant de 25% en hiver.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société sécurité aéronautique économie