• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hérault : le préfet prévient les gilets jaunes “les barrages filtrants, oui, les blocages, pas question !”

Montpellier - Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault - 22 novembre 2018. / © France bleu Hérault
Montpellier - Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault - 22 novembre 2018. / © France bleu Hérault

Au 6e jour de blocage et de barrages filtrants des gilets jaunes sur les routes, le préfet de l'Hérault était l'invité ce jeudi matin de nos confrères de France bleu à Montpellier. Pierre Pouëssel affirme la fermeté de l'Etat à ne tolérer aucun blocus de routes, d'entreprises ou de dépôt pétrolier.

Par Fabrice Dubault


Le représentant de l'Etat dans l'Hérault était en direct chez nos confrères de France bleu Hérault, ce jeudi matin. Il a déploré la radicalisation du mouvement et a dénoncé les débordements. Notamment des boules de pétanque lancées contre les forces de l'ordre, des incendies de péages ou de mobiliers urbains et des propos inacceptables sur internet et les réseaux sociaux.
 

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault : "Les barrages filtrants, oui, les blocages, pas question !


Il a aussi annoncé que depuis samedi, 13 personnes ont été interpellées dans l'Hérault et 250 procès-verbaux dressés.
Pierre Pouëssel a enfin expliqué que la loi serait appliquée dans tous les cas par l'ensemble du corps préfectoral du département sur le terrain.
Dialogue d'abord, intervention des forces de l'ordre ensuite, si les manifestants ne respectent pas les consignes.

Concernant les appels sur les réseaux sociaux "à crucifier les préfets", Pierre Pouëssel a confié :
 

Quelques voix totalement irresponsables peuvent s'exprimer mais cela ne pèse pas plus lourd qu'un crachat sur la mer. Cela n'a aucune importance".


Plus d'infos sur le site de France bleu Hérault.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus