"Il faut que je touche à tout pour voir ce qui me plaît" : des lycéens à la découverte des métiers du cinéma

durée de la vidéo : 00h01mn49s
Des lycéens qui passent des vacances studieuses. Ils sont en stage à Ciné Créatis, l'une des écoles montpelliéraines qui forment aux métiers du cinéma. ©J-M. Escafre / S. Taponier / F3 Occitanie

Les métiers du cinéma ont la cote. À Montpellier, plusieurs écoles dispensent des stages de découverte aux professions de l'audiovisuel pendant les vacances. Deux d’entre elles accueillaient des lycéens cette semaine.

Prendre le son, installer la lumière, écrire un scenario... Une vingtaine de lycéens a pu découvrir les métiers du cinéma en situation. Ce matin-là, Thibault Lopez, formateur à l'école Ciné Créatis à Montpellier, donne des conseils pour orienter le micro accroché au bout d’une perche.

Un court-métrage en deux jours

Le temps est compté. Les stagiaires disposent de deux jours pour tourner, monter et habiller un court-métrage. Ils vont utiliser trois décors de l'école Ciné Créatis. Une saynète se tourne dans le restaurant.
L’ambiance de l’école, ça me rassure. Le monde du cinéma, je trouve ça tellement intéressant. Il y a tellement de choses à faire et à découvrir.

Chaque lycéen va essayer tous les postes existant sur un plateau de tournage. C'est l'occasion de découvrir le campus, les studios, les salles de production, mais aussi le matériel. Nolan veut trouver des écoles pour s'orienter après le bac. En terminale à Lunel, il connaît déjà bien le milieu du cinéma. "Je fais ce stage pour m’acclimater avec cette école. Je veux voir comment l’école marche, le matériel qu’elle a."

Le jeune homme souhaite travailler dans la postproduction. "Peut-être que je me trompe, peut-être que je veux faire du cinéma mais dans un autre métier comme la réalisation." "Je ne sais pas trop, il faut que je touche à tout pour voir ce qui me plaît", explique une autre lycéenne, "rassurée par l’ambiance de l’école."

Des métiers fantasmés

Si la filière est souvent idéalisée, l'école tient à donner aux élèves une image réaliste des métiers du cinéma à "ceux qui pensent avoir envie de faire du cinéma". "Soit ils confirment qu’ils ont envie de faire ça, soit ils se rendent que c’est très sympa en loisir mais qu’ils n’ont pas envie d’en faire leurs études là-dedans, analyse Thibault Lopez, Formateur Ciné Créatis à Montpellier."

"Ce genre de stage est fait pour ça, voir si on a envie d’en faire son métier ou pas. Le monde du cinéma est un monde particulier. Il a l’air hyper intéressant vu de l’extérieur. Mais parfois quand on est à l’intérieur, être sur un plateau de tournage, ça peut ne pas intéresser."

Un plateau de tournage concentre de nombreux métiers. Cette formation gratuite a beaucoup de succès, et pour ceux qui n'ont pu y assister, l'école Ciné Créatis organise une journée "portes ouvertes" le 27 janvier 2024.

Montrer ce qu’on fait au quotidien, donner envie à des lycéens de venir faire du cinéma ici ou n’importe où ailleurs.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité