Intempéries. L'Hérault placé en vigilance orange aux orages, pluies et inondations

Météo France place jusqu'à 15 heures l'Hérault en vigilance orange aux orages, pluies et inondations. De fortes précipitations s'abattent sur l'est du département. A Montpellier, il est tombé l'équivalent d'un tiers des pluies de l'année 2021, marquée par un record de sécheresse.

Jusqu'à 16 heures ce 3 septembre, l'Hérault a été placé en vigilance orange aux orages, pluies et inondations. En quelques heures, de fortes pluies se sont abattues. Le tunnel de la Comédie à Montpellier, ainsi que la voie Domitienne, la rue Montels de l'Église et l'avenue du Pirée (avec interdiction de stationnement) ont été fermés à la circulation.

Sur l'autoroute A9, entre Montpellier ouest et Saint-Jean-de-Védas, des internautes font état de 95 millimètres de pluie tombés en 2 heures. La chaussée était détrempée. Un phénomène stationnaire qui a touché principalement des zones fortement urbanisées de l'est du département, précise Météo France :

De fortes pluies orageuses ont débuté en fin de matinée sur les plaines de l'est héraultais. A 13 heures, les cumuls atteignent déjà 80 millimètres en moins de 2 heures sur l'aéroport de Montpellier.

Météo France

Cumuls jusqu'à 120 millimètres

Ces fortes pluies devaient perdurer encore plusieurs heures sur les mêmes zones. Les cumuls pourraient atteindre 100 à 120 millimètres au total et localement dépasser ces valeurs.

Routes coupées

En cas d'intempéries, il est recommandé de ne pas stationner sous des arbres ou près des cours d'eau, de s'abriter, d'éviter de se déplacer et de se tenir informé. Sur le littoral, les routes entre Baillargues et Villeneuve-les-Maguelone ont été inondées. Le Conseil départemental de l'Hérault indique que plusieurs autres axes ont été coupés :

En début d'après-midi, le système orageux s'évacuait vers la Camargue, mais à l'arrière d'autres pluies beaucoup plus mobiles étaient annoncées pour la fin d'après-midi. Le journaliste de France Bleu Hérault Bertrand Queneutte a eu sa voiture à moitié noyée au sortir du domaine de Grammont à Montpellier. Il préfère en rire sur Twitter :

Les sapeurs-pompiers en alerte

Les sapeurs pompiers du Services Départemental d'Incendie et de Secours sont en alerte. Ils ont positionné plusieurs équipes spécialisées dans le secours aquatique (soit 25 personnes) en prévision d'éventuelles précipitations en début de la soirée. Ils recommandent de ne pas s'engager sur les voies inondées et de ne pas se réfugier dans les sous-sols ou les parkings souterrains.

Un tiers des pluies de l'année

Sur Twitter, le prévisionniste de Météo France Gaëtan Heymes note que ces pluies intenses font suite à une année marquée par une sécheresse record à Montpellier :

Seulement 342 millimètres en 12 mois, soit moins que les 360 millimètres du record de de 2013-2014. Le cumul des dernières heures est donc égal à un tiers du cumul sur un an.

Gaëtan Heymes, météorologue à Météo France

Les ruissellements restaient importants en début d'après-midi et touchaient aussi le Grau-du-Roi dans le Gard. A 16 heures, l'Hérault est repassée en vigilance jaune, soit le niveau d'alerte inférieur. La circulation des tramways de Montpellier, un temps perturbée, reprenait avec d'importants retards. La prudence restait de mise.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo climat environnement inondations routes transports