Lattes : grève chez Castorama pour des hausses de salaires

Le mouvement de grève du 1er février 2019 dans l'enseigne de bricolage était national / © Thierry Will, France 3 Occitanie
Le mouvement de grève du 1er février 2019 dans l'enseigne de bricolage était national / © Thierry Will, France 3 Occitanie

Partout en France, une grève touche les magasins Castorama et Brico Dépôt, à l'appel de la CGT et FO. Les employés réclament des hausses de salaires, dans un secteur où 2 salariés sur 3 touchent un salaire légèrement supérieur au SMIC.

Par Valérie Luxey

Dans toute la France, les salariés des magasins de bricolage Castorama et Brico Dépôt, qui appartiennent au groupe Kingfisher, étaient appelés à se mobiliser pour réclamer des hausses de salaires et ce, alors que la direction de Castorama pensait les satisfaire en versant une prime de 300 euros à ses 20.000 employés.


Des rassemblements mais pas de blocage


Ce 1er février 2019, à Castorama Lattes (Hérault), près de Montpellier, les salariés ont manifesté et débrayé, mais n'ont pas bloqué l'accès au magasin. Pour la majorité des grévistes, ce mouvement est une première. Au cœur de leur mécontentement : les salaires, comme l'explique Pierre Niell, le délégué syndical Force Ouvrière de l'enseigne de bricolage :
 

La PDG prend encore 4% d'augmentation, les grands directeurs, des hausses de 5,69%, alors que nous on est tout en bas dans le magasin, à travailler au quotidien pour la prospérité de l'enseigne et on nous donne 1% d'augmentation !


Alignement sur les salaires des concurrents


Selon ce représentant du personnel, cela équivaut à 15 à 18 euros brut supplémentaires mensuels. Les employés réclament donc un alignement de leurs salaires avec ceux de leurs collègues d'une grosse enseigne concurrente. Ces derniers touchent en moyenne 100 euros de plus à poste équivalent.


Prime Macron de 300 €


De son côté, la direction de Castorama rappelle le contexte économique tendu : les ventes ont chuté de 7,6% entre le 1er août et le 31 octobre 2018. Et signale que la "prime Macron" d'un montant de 300 euros sera versée à chaque employé sur la paye de février. A Lattes, le mouvement a été suivi par 40 des 80 salariés présents sur le site ce 1er février. Voici le reportage de Daniel de Barros et Thierry Will.
 
Castorama et Brico Dépôt : grève pour une hausse des salaires
Partout en France, une grève touche les magasins Castorama et Brico Dépôt, à l'appel de la CGT et FO. Les employés réclament des hausses de salaires, dans un secteur où 2 salariés sur 3 touchent un salaire légèrement supérieur au SMIC. Avec Pierre Niell, délégué syndical FO. - France 3 Occitanie - Daniel de Barros, Thierry Will

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus