Manifestation de gilets jaunes à Montpellier : une enquête ouverte après la blessure d'une femme

Une femme blessée à terre secourue par les "street medics" lors d'un rassemblement des gilets jaunes samedi 16 mai place de la Comédie à Montpellier. / © Sébastien Banus France 3 Occitanie
Une femme blessée à terre secourue par les "street medics" lors d'un rassemblement des gilets jaunes samedi 16 mai place de la Comédie à Montpellier. / © Sébastien Banus France 3 Occitanie

150 manifestants ont répondu ce samedi 16 mai à l'appel à manifester place de la Comédie à Montpellier lancé par le mouvement des gilets jaunes. Les manifestants ont bravé l'arrêté d'interdiction pris par le Préfet en raison de l'état d'urgence sanitaire. Les images montrent une femme blessée.

Par Sandrine Navas

Le déconfinement aura sonné la fin de la trêve sociale. Samedi 16 mai en début d'après-midi, plus d'une centaine de manifestants se sont rassemblés place de la Comédie à Montpellier, répondant ainsi à l'appel du mouvement des gilets jaunes. Ceux-ci avaient clairement manifesté sur les réseaux sociaux leur volonté de relancer le mouvement, malgré l'état d'urgence sanitaire et l'interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes sur la place publique.
 
Les forces de l'ordre sur la place de la Comédie samedi 16 mai à Montpellier. / © Sébastien Banus France 3 Occitanie
Les forces de l'ordre sur la place de la Comédie samedi 16 mai à Montpellier. / © Sébastien Banus France 3 Occitanie

La police de son côté a également constaté la présence de militants d'extrême gauche dans les rangs des manifestants. Quoi qu'il en soit, l'arrêté pris par le Préfet de l'Hérault Jacques Witkowski le jeudi 14 mai pour interdire deux manifestations, celle des gilets jaunes samedi et celle de la Ligue du Midi dimanche n'a donc pas empêché la tenue de cette première manifestation.

Les manifestants qui se sont rassemblés par petits groupes vers 14h ont entrepris de bloquer le tramway place de la Comédie, encadrés par un large dispositif de policiers et de gendarmes mobiles qui est intervenu pour tenter de les disperser. C'est à ce moment là que la situation s'est tendue.
 
Des manifestants sur les voies du tramway samedi 16 mai à Montpellier. / © Sébastien Banus France 3 Occitanie
Des manifestants sur les voies du tramway samedi 16 mai à Montpellier. / © Sébastien Banus France 3 Occitanie

La police a procédé à 7 interpellations. Une femme s'est retrouvée au sol lors d'une "bousculade entre manifestants et forces de l'ordre" selon la police. Elle a été prise en charge par les "streets medics" et évacuée par les pompiers sous les applaudissements des manifestants. Elle serait légèrement blessée dans des circonstances qui font cependant débat. Une video postée sur tweeter fait état d'une "femme matraquée à la tête" sans que l'angle de vue ne permette d'en attester. Le Syndicat indépendant des commissaires de police explique à l'appui d'une autre vidéo que la jeune femme a été projetée au sol après avoir brandi un parapluie.

La Prefecture de l'Hérault a indiqué avoir ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de cette blessure.
 


La Manifestation et la charge au cours de laquelle une femme a été blessée filmées par l'une de nos équipes de reportage (Sébastien Banus et Yannick Le Teurnier) 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus