Match MHR-Racing reporté : Montpellier veut récupérer plusieurs centaines de milliers d'euros

Samedi 18 mars, Bruno Campels, arbitre, constate l'absence des joueurs du Racing 92 avec le capitaine du MHR Ouedraogo. / © MAXPPP
Samedi 18 mars, Bruno Campels, arbitre, constate l'absence des joueurs du Racing 92 avec le capitaine du MHR Ouedraogo. / © MAXPPP

Le projet de fusion entre le Racing 92 et le Stade Français, qui a créé de nombreux remous dans le rugby français, est abandonné, Mais la décision de la ligue nationale de reporter la rencontre MHR - Racing 92 samedi dernier, n'a toujours pas été digéré par le club de l'Hérault.

Par Olivier Le Creurer

Le projet de fusion entre le Racing 92 et le Stade Français, qui a créé de nombreux remous dans le rugby français, est abandonné, Mais la décision de la ligue nationale de reporter la rencontre MHR - Racing 92 samedi dernier, n'a toujours pas été digéré par le club de l'Hérault. Ce lundi, dans un communiqué, le MHR indique poursuivre "les actions indispensables à la défense de ses droits et notamment le remboursement de l’intégralité des frais engagés ainsi que des recettes perdues qui s’élève à plusieurs centaines de milliers d’euros."

Le club conteste "toujours le bien-fondé de la décision de la LNR, dont nous cherchons encore les raisons ayant pu la justifier, et nous attendons maintenant la position de la FFR". Samedi, la Fédération française de rugby avait ordonné aux arbitres de se rendre à Montpellier.  Elle s'était déclarée "choquée" et "très étonnée" précisant n'avoir
"jamais été consultée".

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus