• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : 15 interpellations à l'issue de la manifestation violente des gilets jaunes

Devanture d'agence bancaire et d'hôtel détériorée, feu de poubelles, destruction de distributeurs de billets, la fin de la manifestation des gilets jaunes à Montpellier samedi a viré au chaos. 15 personnes ont été interpellées. / © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP
Devanture d'agence bancaire et d'hôtel détériorée, feu de poubelles, destruction de distributeurs de billets, la fin de la manifestation des gilets jaunes à Montpellier samedi a viré au chaos. 15 personnes ont été interpellées. / © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP

Devanture d'agence bancaire et d'hôtel détériorée, feu de poubelles, destruction de distributeurs de billets, la fin de la manifestation des gilets jaunes à Montpellier samedi a viré au chaos. 15 personnes ont été interpellées.

Par Olivier Le Creurer

Le centre de Montpellier a été de nouveau la cible de manifestants violents samedi en fin d'après-midi. Des scènes qui rappellent celles du 5 janvier, lorsque pour la première fois depuis le début du mouvement des gilets jaunes, la ville préfecture de l'Hérault a subi des exactions. 
 


Ce samedi 19 janvier, la manifestation avait rassemblé plus de 2000 personnes en centre ville. Les forces de l'ordre explique avoir été l'objet de lancer de projectiles ce qui les auraient obligées à riposter à l'aide de gaz lacrymogènes. Il ne restait alors qu'environ 300 manifestants près de la Préfecture, la Comédie et la gare.
 


Une agence bancaire était alors détériorée, la devanture d'un hôtel également. Des poubelles brûlées, des feux allumés sur les voies du tramway.

Le Préfet de l'Hérault a tenu à apporter son soutien aux forces de l'ordre: "Face à certains groupes ouvertement hostiles et violents lors de la manifestation non déclarée à Montpellier, les forces de l'ordre et de secours ont agi avec beaucoup de sang froid et de professionnalisme. Je salue leur courage et leur détermination."
 


15 personnes ont été interpellées. 13 étaient encore en garde à vue dimanche midi. Il y aurait aussi six blessés côté manifestants, dont deux hospitalisés. 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus