• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gilets jaunes acte VIII : violents incidents à Montpellier

Des incidents ont émaillé les manifestations des gilets jaunes à Montpellier. Les forces de l'ordre ont dispersé les manifestants à l'aide de gaz lacrymogènes / © J. Meriot F3LR
Des incidents ont émaillé les manifestations des gilets jaunes à Montpellier. Les forces de l'ordre ont dispersé les manifestants à l'aide de gaz lacrymogènes / © J. Meriot F3LR

 Toute la journée, les gilets jaunes ont joué au chat et à la souris avec les forces de l'ordre, multipliant les manifestations autour du centre-ville. Des incidents ont éclaté aux abords de la préfecture et de la gare faisant des blessés chez les CRS et dans les rangs des manifestants.

Par Josette Sanna

Quatre CRS ont été légèrement blessés à la suite de jets de pierres et de bouteilles de "gilets jaunes", samedi après-midi à Montpellier, dans le secteur de la gare Saint-Roch, a indiqué à l'AFP la Direction départementale de la sécurité publique. 
Les forces de l'ordre ont chargé et ont fait usage de gaz lacrymogène contre une partie des manifestants, a-t-on ajouté de même source. La situation est "toujours tendue autour de la gare, où l'on recense entre 300 et 400 gilets jaunes", a-t-on encore précisé.

Cinq personnes interpellées

Selon la préfecture de l'Hérault, cinq manifestants ont été interpellés. Deux containers avaient auparavant été incendiés dans le secteur de la préfecture, toujours dans le centre de Montpellier. 
Toute la journée les gilets jaunes ont joué au chat et à la souris avec les forces de l'ordre. Ce matin, ils s'étaient rassemblés place de la Comédie à Montpellier avec des pancartes de certains d'entre eux blessés lors de manifestations, pour demander des explications quant à ces blessés.

Bombes lacrymogènes

Ils se sont ensuite rendus au commissariat puis à la gare où un gilet jaune, âgé d'une cinquantaine d'années avait été blessé par un projectile et évacué à l'hôpital par les pompiers, deux autres manifestants ont aussi été légèrement blessés.
La police a dispersé les gilets jaunes à la mi-journée en faisant usage de bombes lacrymogènes aux abords de la préfecture puis près de la gare Saint-Roch.
Elle a été fermée en début d'après-midi et rouverte vers 16h30.
Manifestation gilets jaunes Montpellier acte VIII
Des incidents ont émaillé les manifestations des gilets jaunes à Montpellier. 5 personnes ont été interpellées - F3LR - J. Mériot, F. Detranchant

Sur le même sujet

A Montpellier, pas de cantine depuis 3 semaines pour les élèves de l'école Beethoven

Les + Lus

Les + Partagés