Montpellier : l'association "Secours infirmiers" distribue des "COVID bags" aux infirmiers libéraux mal protégés

80% des malades atteints du coronavirus sont soignés chez eux, mais les infirmiers libéraux sont toujours sous-équipés pour lutter contre la contagion. A Montpellier, 2 infirmières ont créé une association pour collecter du matériel de protection et le leur distribuer 2 fois par jour.

 Deux infirmières de "Secours infirmiers" organisent la distribution des COVID bags à Montpelllier.
Deux infirmières de "Secours infirmiers" organisent la distribution des COVID bags à Montpelllier. © F3LR
Ils sont distribués sur un parking près de Montpellier. Deux fois par jour. Les "COVID bags" rencontrent un franc succès auprès des infirmiers libéraux de l'Hérault. Ils viennent se "ravitailler" grâce à l'association "Secours infirmiers" en matériel de protection vital pour leurs patients et eux-mêmes.
 

Après plus de 6 semaines de pandémie, toujours la pénurie d'équipement


Côté matériel de protection, la pénurie de masques perdure pour les soignants indépendants. Les hôpitaux longtemps sous-équipés ont reçu quelques renforts de masques et matériel (gants, surblouses, charlottes, etc), mais ceux qui sont au contact direct avec 80 % des malades du coronavirus (c'est le pourcentage de cas de COVID19 recensés hors des établissements de santé) sont les parents pauvres d'une pénurie où l'on réserve le matériel de protection aux cas les plus critiques que reçoivent les hôpitaux.
Les infirmiers libéraux reçoivent bien quelques masques qu'ils récupèrent régulièrement en pharmacie, mais insuffisamment pour obéir aux directives sanitaires qui préconisent un renouvellement régulier en fonction du nombre de patients soignés. Et un port de 4 à 8 heures maximum selon le type de masque.
 

Les COVID bags, initiative de deux infirmières libérales actives


Dès le début de l'épidémie dans l'Hérault, Nathalie Bigeon et Sabrina Morseli ont transformé leur logement en centre d’appel et se sont lancées à la recherche de matériel de protection.
En quelques jours, Sabrina et Nathalie ont fédéré plus de 500 infirmiers libéraux dans l'Hérault.
En quelques jours, Sabrina et Nathalie ont fédéré plus de 500 infirmiers libéraux dans l'Hérault. © F3LR

Au départ, c'était une sorte de plateforme "maison" pour recueillir d'un côté les dons en matériel des particuliers ou professionnels n'exerçant pas à cause du confinement et de l'autre côté les appels au secours des infirmiers libéraux inquiets de devoir soigner leurs patients "à poil", c'est à dire sans les protections nécessaires pour faire barrage au virus. 
 

En 10 jours, plus de 500 infirmières ont rejoint "Secours infirmiers"


Reconnue d'utilité publique, l'association vite montée reçoit le soutien de l'ARS et est rapidement identifiée comme centre dédié Covid-19. Les collectes s'intensifient, une cinquantaine d'entreprises offre du matériel de protection. Et "Secours infirmiers" devient également très vite une plateforme d'offres de services de la part des infirmières libérales pour venir en renfort dans les hôpitaux ou les Ehpad qui en font la demande. Un véritable outil qui parvient, grâce à toutes les bonnes volontés, à suppléer les carences du plan ambuloire officiel contre le COVID19.


Thierry Will et Christophe Monteil ont rencontré les deux infirmières qui ont créé "Secours infirmiers" et les COVID bags.
 
Pour contacter “Secours infirmiers” :

- sur Facebook : www.facebook.com/groups/SecoursInfirmiers/
- par mail : materiels@secours-infirmiers.fr ou contact@secours-infirmiers.fr
- pour toutes les autres questions, il y a une plateforme d’appel : 04 30 96 95 45
- et pour participer financièrement aux dons, la cagnotte : www.leetchi.com/c/secours-infirmiers


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société solidarité