• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : Deena Abdelwahed a enflammé le festival de musiques électroniques Tohu-Bohu

Montpellier - sur scène Deena Abdelwahed mélange les styles et les cultures - juillet 2019 / © F3 LR
Montpellier - sur scène Deena Abdelwahed mélange les styles et les cultures - juillet 2019 / © F3 LR

Le festival Radio France s’achève aujourd’hui en Occitanie. À l'intérieur de ce festival, la programmation électro Tohu-Bohu a regroupé chaque soir plus de 4 000 personnes. Zoom sur Deena Abdelwaed, DJ émergente de la scène électro, elle s'est produite mercredi à Montpellier. 

Par Camille Nowak

Energique, survoltée mais avant tout raisonnée, Deena Abdelwahed est une artiste montante de la scène électro. À tout juste 29 ans, elle a déjà foulé les plus grandes scènes à l'image du Festival Sónar à Barcelone, une référence en matière de musique électronique. Mais, ce soir-là, c'est à Montpellier que Deena se produit, face à la frénésie de 4 000 spectacteurs.
  

Activiste électro


DJ, productrice mais aussi chanteuse, Deena, d'origine tunisienne, a grandi au Qatar où elle s'est forgée une carapace face à la politique répressive du pays. Aujourd'hui c'est sur scène qu'elle souhaite bouleverser les codes et faire passer des messages. Droits des femmes ou encore LGBT, cette artiste engagée mêle musique et politique. 
 
Montpellier - Deena Abdelwahed propose de la techno expérimentale - juillet 2019 / © F3 LR
Montpellier - Deena Abdelwahed propose de la techno expérimentale - juillet 2019 / © F3 LR


Elle oeuvre quotidiennement pour mettre en avant les femmes dans ce milieu encore majoritairement dominé par les hommes : 

Disons que vu que c’est difficile je me suis fait une carapace, j’ai compris comment ne pas avoir affaire à des gens misogynes et j’en parle beaucoup.


Le Festival Tohu-Bohu est aujourd'hui le seul à proposer une scène totalement paritaire. Un moyen pour Pascal Maurin, programmateur, de mettre en avant le talent de ces femmes : 


L’idée c’était de proposer une programmation qui présente autant de garçons que de filles. C’est une programmation paritaire. Je veux faire de la discrimination positive, pour mettre en avant les femmes.
 

Sur le parvis de l'Hôtel de ville de Montpellier, Camille Nowak et Enrique Garibaldi ont parcouru le festival Tohu-Bohu aux côtés de Deena.


Artiste passionnée


À l'allure timide, Deena, propose une musique alternative. Elle offre une palette rythmique diversifiée et jongle avec les sonorités. Sur le parvis de l'hôtel de ville de Montpellier, elle a explosé les décibels pendant plus d'une heure et demie mercredi 24 juillet. 
 
Montpellier - Deena Abdelwahed est installée depuis 2015 à Toulouse - juillet 2019 / © F3 LR
Montpellier - Deena Abdelwahed est installée depuis 2015 à Toulouse - juillet 2019 / © F3 LR


Ce soir-là, ce ne sont pas les fortes chaleurs qui ont enflammé le public... 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus