• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Dans les coulisses du festival musical de Radio France à Montpellier

Les Festival de Radio France : c'est plus de 150 concerts dans toute l'Occitanie, çà déguster souvent gratuitement jusqu'au 26 juillet / © FTV
Les Festival de Radio France : c'est plus de 150 concerts dans toute l'Occitanie, çà déguster souvent gratuitement jusqu'au 26 juillet / © FTV

En Occitanie, c'est le festival qui a le plus d'envergure : 153 concerts, tous les genres musicaux avec une majorité de musique classique. L'édition 2019 du festival de Radio France, baptisée « Soleil de nuit », a commencé et soigne ses invités !

Par Isabelle Bris

La 35e édition du Festival de Radio France Occitanie Montpellier accueille cette année les musiques du Nord que berce la mer Baltique.

Un programme aussi riche que varié, mêlant jazz et musiques urbaines, éparpillé dans toute la métropole ainsi que dans toute l’Occitanie, soit 153 concerts dans quelque 70 lieux (contre 190 en 2018 avec deux jours de plus au compteur).

C'est Corinne Delafons qui a élaboré la programmation du festival de radio France cette année

Elle veille à ce que tout se passe bien autour de chaque concert.  Cette complicité entre le festival et ses artistes débouche aussi sur des créations : 
deux oeuvres ont donc été composées spécialement pour le festival

Reportage en coulisses  :
 
 

Folie d'O et apéro jazz


Les amateurs de musique classique et de Jazz sont également invités à savourer des concerts gratuits au Château d’O et à Pierresvives, dans le cadre du Festival.

C'est l'une des nouveautés de 2019 : le Château d’O accueille dans sa folie du XVIIe siècle et son  jardin à la française deux concerts :

Vents d’Est et Le Quatuor Ellipsos.

Dans l’amphithéâtre des Micocouliers,  c'est « Apéro Jazz »  tous les soirs à partir de 20h, du 15 au 25 juillet. Un moment décrit comme "tout en musique et en convivialité" avec les nouveaux talents Jazz de la région.


 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Montpellier : le coliving, entre coloc et coworking

Les + Lus