• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : la directrice d'une école privée soupçonnée de maltraitance sur 4 enfants

Montpellier - Eridan Ecole Internationale - archives / © Capture google site Eridan Ecole Internationale S.Bouet
Montpellier - Eridan Ecole Internationale - archives / © Capture google site Eridan Ecole Internationale S.Bouet

La directrice d'une école bilingue privée de Montpellier est soupçonnée de maltraitances. Cette femme de 64 ans aurait fait subir de mauvais traitements à au moins 4 enfants. Durant son audition, la directrice instable psychologiquement, a nié en bloc. Une enquête est ouverte.

Par Fabrice Dubault


L'affaire débute en mars 2018, lorsqu'une famille porte plainte contre la directrice et plusieurs professeurs de l'Eridan Ecole Internationale, un établissement privé hors contrat du quartier Tournezy à Montpellier. Il propose des classes bilingues de la maternelle au collège.
Les parents d'un enfant de 8 ans, ancien élève, évoquent des maltraitances, des mauvais traitements et des sévices.

Une enquête de police est alors ouverte. Mais dans l'établissement visé par la plainte, personne ne parle, idem pour les parents d'élèves encore scolarisés.
Après quelques mois, 4 nouvelles familles déposent plainte.

La directrice de l'établissement âgée de 64 ans a été placée en garde à vue et entendue mardi dernier. Elle a nié toutes les accusations avant d'être remise en liberté. Mais l'enquête se poursuit.

Une plainte de plus devait être déposée ce vendredi par une nouvelle famille.

Selon nos confrères du Parisien, elle est soupçonnée d’avoir fait subir de mauvais traitements à au moins 8 enfants, âgés de 4 à 8 ans, depuis plusieurs mois, en vertu d’une méthode pédagogique des plus contestables.

Dans cet établissement de 230 élèves, les frais de scolarité avoisinent les 5.000 euros par an et par enfant.

Des professeurs pourraient être bientôt entendus dans le cadre de cette affaire et des plaintes des parents de victimes.
 

Des récits incroyables...


Dans un article paru ce vendredi sur le site d'Aujourd'hui en France, des faits de maltraitance sont rapportés. Des parents et des enfants ont parlé.

"Un enfant confie qu’il a été forcé de manger son vomi à la cantine. Un autre a été exhibé torse nu avec un sexe masculin dessiné sur le ventre. Une troisième victime a été forcée à manger des aliments alors qu’elle souffrait d’une allergie alimentaire. À la piscine, certains enfants étaient maintenus, terrorisés, la tête sous l’eau...".

Les enquêteurs pensent enregistrer de nouvelles plaintes similaires dans les mois à venir.
 

Des témoignages et commentaires sur internet


Un blog de commentaires sur cette école est visible sur internet. Les témoignages datant de 2016 à 2018 sont accablants. Toutefois, il s'agit de témoignages et commentaires spontanés, souvent anonymes et non vérifiés.
 

Mon avis sur cette école, ma fille y est scolarisé.. il y a eu un problème avec un élève de 4 ans, celui ci a étais oublié suite à une sortie de l’école à la piscine, cette affaire a étais étouffée non sans énergie par la directrice, qui a vaillamment caché et camouflé le problème avec un comportement limite agressif en vers les parents désirant de comprend les faits,  lors d'une réunion improvisé a cette effet... (...) NE METTEZ PAS VOS ENFANT DANS CETTE ECOLE!! QUI N'EST Q'UNE USINE A FRIC TENU PAR DES GENS LIMITE MAFIEUX!! 2016

 

Ma fille était également scolarisée dans cette école l'année dernière en Grande section... Elle a été traumatisé.
Je m'en veut de n'avoir pas été alerté à temps....
Elle revenait très souvent avec des poux alors qu'elle n'en avait jamais eu auparavant.
Il y a eu également des histoires d'attouchement entre enfants et on a même fait une réunion parents enseignants pour en parler... 2016.


D'autres commentaires ne relèvent aucun problème enfin certains ont été supprimés du site.
 
Montpellier : la directrice d'une école privée soupçonnée de maltraitance sur 4 enfants
La directrice d'une école bilingue privée de Montpellier est soupçonnée de maltraitances. Cette femme de 64 ans aurait fait subir de mauvais traitements à au moins 4 enfants. Durant son audition, la directrice instable psychologiquement, a nié en bloc. Une enquête est ouverte. - F3 LR - Reportage : L.Beaumel et Y.Le Teurnier

Sur le même sujet

Lagune de Thau : les huîtres n'étaient pas contaminées à la salmonelle

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer