• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : les équipes de France de judo féminin en entraînement pour les mondiaux

Montpellier : les équipes de France de judo féminin s'entraînent pour les mondiaux / © France 3
Montpellier : les équipes de France de judo féminin s'entraînent pour les mondiaux / © France 3

Quelques semaines avant les mondiaux de judo de Chelyabinsk en Russie, le centre d'accueil sportif et de formation (Creps) de Montpellier reçoit les équipes de France de judo pour un stage, où se croisent les meilleures judokates tricolores, seniors et juniors.

Par Simon Saidi

Combat avec opposition, travail au sol. Pendant dix jours, sur les tatamis montpelliérains, la crème du judo féminin français enchaîne les techniques. Il y a celles qui préparent les championnats du monde en Russie, qui se dérouleront fin août. Et les autres qui poussent pour se faire une place au soleil.


«Il n’y a qu’une seule certitude : si les judokates ne s’entraînent pas dur tous les jours, elles ne seront jamais championnes», prévient Larbi Benboudaoud, entraîneur de l'équipe de France de judo.


Montpellier : les équipes de France de judo féminin en entraînement pour les mondiaux
Quelques semaines avant les mondiaux de judo de Chelyabinsk en Russie, Centre d'accueil sportif et de formation (Creps) de Montpellier accueille les équipes de France de judo pour un stage où se croisent les meilleures judokates tricolores, seniors et juniors confondues. - France 3 - D. De Barros / J. Morch

Parmi la centaine de judokates présentes, il y a les confirmées. Comme Emilie Andéol, championne olympique à Rio, prête à relever un nouveau défi.


"Sur le papier je suis certes favorite parce-que je suis championne olympique, mais ma saison a été compliquée. J'y vais juste comme une compétitrice qui veut aller chercher un titre", explique Emilie Andéol. 


Il y a aussi la génération montante. Blandine Pont en fait partie. Cette judokate, originaire de Castelnau-le-Lez dans l’Hérault, retrouve le haut niveau après une grave blessure avec appétit et ambition.

"Mon objectif est de viser les championnats d'Europe, et, pourquoi pas, les championnats du monde", espère Blandine Pont

Le stage s'achève fin juillet. D'autres suivront : en Normandie ou dans le Sud-Ouest. Avec, pour toutes, un seul rêve : une médaille d'or en Russie... ou ailleurs.

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus