Montpellier : incendie maîtrisé à la centrale thermofrigorifique du quartier Odysseum

Incendie à la centrale thermofrigorifique du quartier Odysseum à Montpellier le 1er octobre 2019 / © Valérie Cohen-Luxey, France 3 Occitanie
Incendie à la centrale thermofrigorifique du quartier Odysseum à Montpellier le 1er octobre 2019 / © Valérie Cohen-Luxey, France 3 Occitanie

Un incendie s'est déclaré ce matin dans un local attenant à la centrale thermofrigorifique alimentant en froid et en chaleur plusieurs infrastructures du quartier ludico-commercial Odysseum, à Montpellier. Un panache de fumée noire était visible depuis l'autoroute A709. Le feu est à présent éteint.

Par Valérie Luxey

La centrale de cogénération thermofrigorifique du quartier ludico-commercial Odysseum, à Montpellier, a été victime d'un incendie, ce mardi matin 1er octobre 2019. Un panache de fumée noire, visible depuis le réseau routier secondaire et l'autoroute A709 toute proche, était signalé par plusieurs internautes et par notre journaliste Pascaline Arisa.
 
Fumées de l'incendie de la centrale thermofrigorifique du quartier Odysseum à Montpellier, 1er octobre 2019 / © Pascaline Arisa, France 3 Occitanie
Fumées de l'incendie de la centrale thermofrigorifique du quartier Odysseum à Montpellier, 1er octobre 2019 / © Pascaline Arisa, France 3 Occitanie


Feu de détritus dans un local attenant aux chaudières


Le feu a été rapidement circonscrit. Selon les sapeurs-pompiers du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) de l'Hérault, le sinistre se serait déclaré dans un local de 20 mètres carrés attenant à l'une des chaudières, dans la partie frigorifique de la centrale actuellement en travaux d'agrandissement, sur "un équipement en cours de dépose". Il s'agit d'un feu de détritus désormais éteint. 
 

L"incendie de la centrale thermofrigorifique du quartier Odysseum à Montpellier


Chaud et Froid


Mise en service en 2000, la centrale de cogénération Hippocrate, située avenue Nina Simone, produit simultanément du froid et de la chaleur. Depuis 2015, la trigénération au bois alimente en chaleur cette centrale. La chaufferie au gaz sert uniquement en appoint et en secours. La SERM (Société d’Equipement de la Région de Montpellier), propriétaire de la centrale, précise :
 

La centrale a immédiatement été arrêtée par mesure de précaution et a pu redémarrer progressivement au bout de 40 minutes. Nos clients, dont les plus sensibles, ont été aussitôt avertis et n'ont pas été perturbés par cette coupure de fourniture d'eau glacée.


Plusieurs dizaines d'abonnés alimentés par la centrale


Fin 2015, elle alimentait  50 abonnés en chaud et 19 en froid, à savoir des logements, des bureaux, des commerces et des équipements publics tels que la patinoire Végapolis, l'aquarium/planetarium Planet Ocean, le centre commercial Odysseum ou encore la clinique du Millénaire.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus