Montpellier : le karnaval des gueux interdit par le maire et le préfet

Le maire de Montpellier Philippe Saurel a interdit le karnaval des Gueux qui devait se tenir mardi 13 février, dans le centre-ville de Montpellier. Le préfet a lui aussi interdit de manière préventive le rassemblement. En cause, les débordements de l’an passé lors de cette manifestation.


J’ai parcouru la ville le lendemain du Karnaval des Gueux l’année dernière, j’ai rencontré les commerçants et les riverains du centre-ville, j’ai pu constater avec désarroi la casse organisée ! Le carnaval, je suis pour mais la casse organisée je suis contre, confiait le maire de Montpellier à l’antenne de France bleu Hérault.


Le maire de Montpellier Philippe Saurel a interdit le rassemblement du Karnaval des Gueux qui devait se tenir demain, mardi 13 février, dans le centre-ville de Montpellier. Le préfet de l'Hérault a interdit lui aussi de manière préventive le rassemblement, même si ce n'est pas un rassemblement officiel.  




"L’année dernière ils m’ont tout saccagé, je n’avais plus de vitrine, l’alarme a sonné dans la nuit nous y sommes allés et nous avons passé la nuit dans la boutique", confie Odette Daudet de l’association des commerçants de Montpellier.


Certains participants l’année dernière ont mis le feu à des poubelles, vandalisé des magasins et des voitures, taggé des murs de l'Ecusson et détérioré du mobilier urbain.

La police a été agressée à coup de jets de projectiles, de pierres, de cocktails molotov et de bouteilles de peinture.

Dispositif préventif important


Malgré l'arrêté municipal, les commerçants et restaurateurs du centre-ville de Montpellier restent très inquiets et comptent cette année prendre toutes leurs précautions. 

Nous sortons de chez le préfet là, et il a interdit lui aussi le karnaval, et on n’a pas le droit de sortir de cartons, de poubelles, on doit rentrer toutes les terrasses et tout ce qui peut servir de projectiles.


 

Le maire de Montpellier Philippe Saurel a interdit le karnaval des Gueux qui devait se tenir mardi 13 février, dans le centre-ville de Montpellier. Le préfet a lui aussi interdit de manière préventive le rassemblement. En cause, les débordements de l’an passé lors de cette manifestation. ©F3 LR


 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité