• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier lance la chasse aux ordures avec la nouvelle Brigade Propreté Incivilités

illustration / © France 3 LR
illustration / © France 3 LR

La nouvelle BPI est née. La Brigade Propreté Incivilités de la ville de Montpellier avec 32 agents est affectée au service de surveillance de la voie publique et de l’environnement urbain. Les agents assurent la propreté de la ville et verbalisent les contrevenants. Ils ont du travail !

Par Fabrice Dubault

La BPI, ce sont 32 agents à Montpellier pour nettoyer la ville.

Qui est la Brigade Propreté Incivilités ?

Avec 32 agents de surveillance de la voie publique, elle est chargée de faire respecter les codes de la santé publique et de l’environnement et peut également intervenir en matière de stationnement gênant et abusif. À ce titre, elle mène un travail de sensibilisation auprès des riverains et des commerçants.

La Brigade Propreté Incivilités s'occupe aussi des espaces verts et des endroits propices à la promenade des chiens et de leurs propriétaires. Elle assure également une surveillance des emplacements réservés (aires de livraison et aires réservées aux personnes handicapées) et veille contre le stationnement gênant et abusif.

Un objectif : renforcer la propreté des espaces publics

La BPI lutte contre la malpropreté urbaine. Elle vient ainsi compléter la réorganisation des collectes ménagères, l’installation de 800 corbeilles et de nouvelles toilettes publiques dans l’espace urbain.

Les infractions relevées par la Brigade Propreté Incivilités sont enregistrées numériquement puis transmises directement au Centre national de traitement de Rennes. L’avis de contravention est ensuite édité et envoyé automatiquement par courrier au domicile du contrevenant.
Ces infractions sont punies d’une amende de 68€, pouvant aller jusqu’à 450€ en cas de récidive.

Montpellier - la BPI en action dans les rues du centre-ville - 19 mars 2018. / © Ville de Montpellier
Montpellier - la BPI en action dans les rues du centre-ville - 19 mars 2018. / © Ville de Montpellier

Des amendes 6 jours sur 7

La BPI fonctionne du lundi au samedi inclus.
Les lundis, mardis, jeudis et vendredis, elle est présente sur le terrain de 7h30 à 19h30. Les mercredis et samedis, la BPI est active de 8h50 à 16h30.

Secteurs d'intervention

Elle intervient à Montpellier et dans la Métropole afin d’éradiquer des points identifiés comme étant de véritables lieux de fixation des pratiques inciviles.
Parmi les secteurs touchés : le centre-ville, certaines rues ou places des secteurs Gambetta, Antigone, Beaux-Arts, Croix-d’Argent, Pompignane et Celleneuve.

132 cantonniers et 20 balayeuses laveuses sont déployées sur Montpellier pour ramasser les déchets au sol.

Les infractions sanctionnées par la Brigade

La Brigade Propreté Incivilités a pour mission de sanctionner les infractions suivantes :

- Les dépôts sauvages d’encombrants, de cartons, etc.,
- Les déjections canines,
- Le non-respect du nettoyage des abords des chantiers,
- Les dépôts de gravats des chantiers,
- Le jet de nourriture aux animaux sur la voie publique,
- Les sacs d’ordures ménagères laissés par terre,
- Le non-débroussaillement de la végétation gênant la voie publique,
- L’affichage sauvage,
- Le déversement dans un cours d’eau de substances causant une insalubrité,
- Les chiens non tenus en laisse sur la voie publique.

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus