Centres commerciaux : Odysseum Montpellier et Polygone Béziers autorisés à rouvrir

Le centre commercial Odysseum  à Montpellier et le Polygone à Béziers ont  obtenu l’autorisation de rouvrir les portes de leurs commerces non-alimentaires à compter de demain mercredi 3 février 2021. Le protocole sanitaire strict est renforcé selon la règle de une pers/10 m².

Le centre commercial Odysseum à Montpellier peut rouvrir ce mercredi 3 février .
Le centre commercial Odysseum à Montpellier peut rouvrir ce mercredi 3 février . © Sébastien Garnier / MAXPPP

La préfecture de l'Hérault annonce ce mardi qu'elle autorise finalement la galerie commerciale Odysséum à rouvrir dès ce mercredi 3 janvier 2021. Ce centre commercial étant à ciel ouvert, il ne présenterait pas les risques d'une galerie fermée. 

 " Cette décision Préfectorale s’appuie sur la configuration « à ciel ouvert » du centre qui entre dans la catégorie des « zones commerciales, parcs d’activité où la circulation du public entre les commerces intervient en extérieur et qui  ne sont pas concernés et peuvent rester ouverts », " explique dans un communiqué la direction d'Odysséum.  

Ce dimanche matin, la Préfecture de l'Hérault avait annoncé que cinq sites commerciaux seraient fermés au public, dont Odysséum. Cet après-midi, volte-face : le centre commercial, situé au sud de Montpellier, peut  accueillir des consommateurs.  

Quels magasins ? 

Les catégories de commerces autorisés à ouvrir sur le centre commercial restent inchangées. Les activités ludiques du Pôle ludique resteront fermées, les restaurants et bars peuvent continuer à accueillir du public mais uniquement dans le cadre de leurs activités de vente à emporter et de livraison à domicile.

Le magasin de sport Décathlon avait déjà pu rester ouvert, car l'enseigne de sport ne fait pas partie d'Odysséum. Ikéa et ses 14 000 m² restera fermé, sur une décision nationale du groupe. 

La direction d'Odysséum assure que le protocole sanitaire strict instauré sur le centre commercial, certifié par l’organisme indépendant Bureau Veritas, est renforcé par la mise en œuvre d’une jauge abaissée dans les boutiques dont la surface de vente est supérieure à 400 m² selon la règle de 1 pers/10 m².

Rappel de la règle

Ce que prévoit le décret:

Le décret encadrant la fermeture des centres commerciaux a été mis en ligne ce dimanche. Il concerne environ 400 établissements en France et détaille la mesure du gouvernement.

La surface : les 20 000 m² se calculent en additionnant l'ensemble des surfaces des commerces, alimentaires ou non, et cela comprend les surfaces de vente, les bureaux et les réserves.

Les structures en plein air : les zones commerciales, parcs d'activité et villages de marques où la circulation du public intervient en extérieur peuvent théoriquement rester ouverts, ce qui n'est pas le cas des bâtiments reliés par des allées couvertes.

Les magasins ouverts : les supermarchés et magasins alimentaires spécialisés (boulangerie, poissonnerie, boucherie) peuvent rester ouverts au sein des centres commerciaux couverts. Les pharmacies peuvent également lever le rideau, par dérogation. Le click & collect et le retrait de commandes ne sont en revanche pas possibles pour les magasins fermés, mais ils pourront continuer à assurer les livraisons.

 A Béziers le bras de fer

Autre centre commercial à ciel ouvert, le centre Polygone à Béziers,  devait quand à lui rester fermé. Mais ce centre commercial  a refusé de fermer ses portes, malgré les dernières restrictions imposées par le gouvernement. La préfecture l'Hérault a  engagé un bras de fer avec la Socri, qui dirige l’établissement biterrois. Un référé-liberté a été déposé contre l’arrêté prefectoral. L'audience s'est tenue cet après-midi au tribunal administratif de Montpellier.  Dans ces conclusions, le tribunal adminsitratif autorise ce mardi soir a rouvrir dès mercredi 3 février à 10h. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé économie consommation