Montpellier : le gazon du stade de la Mosson remporte le Championnat de France de la meilleure pelouse

Tous les titres sont bons à prendre ! Le stade de la Mosson vient de décrocher la première place du Championnat de France des pelouses devant Lens et Brest. Dans le passé pourtant, le gazon montpelliérain n'a pas toujours été ovationné. 

Le stade de la Mosson en mai 2021.
Le stade de la Mosson en mai 2021. © Rémy PERRIN / MAXPPP

Certes, Montpellier n'a pas remporté la Ligue 1 cette saison. Pourtant, le club peut ajouter une coupe à son palmarès : le stade de la Mosson vient de remporter le Championnat des pelouses BKT 2020-2021, qui récompense chaque année les plus beaux gazons du foot français.

Bien connu des amateurs de ballon rond, le stade montpelliérain a coiffé au poteau le RC Lens (2e place) et le Stade Brestois (3e place), avec une note de 18,63 contre 17,87 et 17,74 pour ses concurrents. Le stade des Costières de Nîmes figure également au classement et arrive en 15e position.

Sur son compte Twitter, le MHSC a tenu à féliciter les trois jardiniers... qui ont définitivement la main verte. 

La renaissance d'un gazon maudit

La pelouse du stade de la Mosson n'a pas toujours joui d'une bonne réputation. En 2016 et 2017, le terrain a été attaqué par un champignon, nommé "pythium". Résultat ? Une herbe sèche et jaunie, pas très esthétique ni agréable pour les joueurs. À cette époque, Montpellier figurait d'ailleurs en bas du classement des plus beaux gazons.

Au bout du rouleau et à deux doigts de la sanction (voir ci-dessous), la pelouse de la Mosson a été traitée intensivement en 2017. Des chercheurs du Cirad avaient mis au point un remède pour se débarrasser du pythium. Pari gagné : depuis, tous les voyants sont au vert pour la pelouse montpelliéraine.

La pelouse, scrutée à la loupe lors des matches

La Ligue Professionnelle de Football a le droit de sanctionner financièrement un club, ayant obtenu une note inférieure à 10 au Championnat des pelouses. La moyenne est effectuée à partir des notes attribuées lors de chaque match. Un gazon mal entretenu peut faire l'objet d'une amende pouvant aller jusqu'à 50 000 euros.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport montpellier hérault sc urbanisme aménagement du territoire environnement