Montpellier : le muguet a toujours la cote

1er mai oblige, les fleuristes sont ouverts en ce jour férié et les ventes de muguet sont bonnes, surtout comparé au confinement de  l'an dernier. Les clochettes parfumées du muguet sont toujours associées à la fête du travail. Mais en réalité, la tradition remonterait à l'époque romaine.

Un brin de muguet pour un an de bonheur...
Un brin de muguet pour un an de bonheur... © F3LR

Victime du coronavirus l’an passé, la vente du muguet a été florissante cette année. Depuis quelques jours, seul ou agrémenté de roses, on le trouve sous toutes ses formes chez les fleuristes qui sont pour la plupart ouverts ce 1er mai. Mais le muguet, c'est aussi l'occasion pour les vendeurs d'un jour d'installer leurs bouquets aux ronds-points ou de promener leurs paniers parfumés dans les manifestations, le muguet étant la seule marchandise que tout un chacun peut vendre, selon la loi, le jour du premier mai.

Le muguet de la région nantaise et du Var fleurit toute la France

A Montpellier, la plupart de ces petits marchands se fournissent en gros la veille au marché-gare. Puis ils confectionnent des petits bouquets, installent une table et un parasol (aujourd'hui plutôt un parapluie !) en bord de route et le tour est joué. L'occasion pour beaucoup de mettre un peu de beurre dans les épinards. Et de perpétuer ainsi une coutume qui ne date pas d'hier... mais au moins de l'époque romaine.

Le muguet dans l'Antiquité grecque

Le Dieu Apollon aurait créé le muguet pour que les neufs muses ne se blessent pas les pieds en marchant sur le Mont Olympe. Le muguet symboliserait ainsi le passage des morts vers la porte du Paradis.

Les 9 muses, sculpture sarcophage/ musée du Louvre
Les 9 muses, sculpture sarcophage/ musée du Louvre © CC

Le muguet associé au premier mai par les Romains

Déesse des fleurs, des jardins, du printemps et de la fécondité dans la mythologie, Flore (ou Flora) fut une divinité vénérée par les Romains. On organisait en son honneur de grands jeux floraux afin qu’elle offre au peuple de bonnes récoltes pour l’année. Elle aurait été transformée en divinité par Zéphyr, tombé sous son charme.

Le muguet sauvage de l'Antiquité pousse en sous-bois mais est aujourd'hui protégé dans de nombreuses communes contre le pillage.
Le muguet sauvage de l'Antiquité pousse en sous-bois mais est aujourd'hui protégé dans de nombreuses communes contre le pillage. © FTV

Le muguet symbole de cadeau à la Renaissance

L​orsque Charles IX reçoit un brin de muguet le premier mai 1561, il est ravi et décide de reprendre cette idée à son compte. Désormais, à chaque 1er mai, il offre du muguet aux dames de sa cour.
Cette tradition d'offrande sera reprise ensuite par le bal des muguets, où les jeunes filles étaient en blanc et les jeunes hommes portaient le muguet à la boutonnière.
Au 15ème siècle, le 1er mai était la fête de l'amour et l'on offrait logiquement un brin de muguet à l'élue de son coeur.

En 1886, le premier mai devient la fête du travail

Ce jour-là, 400.000 salariés en grève paralysent Chicago. Ils réclament la journée de 8 heures. Une revendication reprise par la seconde internationale socialiste de Paris mais qui ne s'appliquera qu'après la Première Guerre mondiale.

La grève de 400.000 salariés à Chicago paralyse la ville le premier mai 1886 et le mouvement sera mortellement réprimé 3 jours plus tard. 
La grève de 400.000 salariés à Chicago paralyse la ville le premier mai 1886 et le mouvement sera mortellement réprimé 3 jours plus tard.  © D.R

Aujourd'hui, le premier mai est donc fêté sous un double signe : fête du travail et des revendications des ouvriers, mais aussi fête du muguet donc du printemps et de l'amour.... ce qui n'est pas forcément contradictoire!

Un brin de muguet pour l'Humanité, ce samedi matin à Toulouse.
Un brin de muguet pour l'Humanité, ce samedi matin à Toulouse.

Le brin de muguet, toujours symbole d'un an de bonheur, le reportage à Montpellier de Luc Calmels et Christophe Monteil pour France 3 LR.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition culture économie covid-19 santé société histoire