Montpellier : manifestation contre la réforme des retraites et l'utilisation du 49.3

Mobilisation des syndicats contre la réforme des retraites, lundi soir, à Montpellier. Les manifestants dénoncent l'utilisation du 49.3 pour faire adopter la loi "retraites". Ils étaient nombreux dans le défilé, au moins 1.500.
Montpellier - manifestation contre le 49.3 pour faire adopter la loi sur la réforme des retraites - 2 mars 2020.
Montpellier - manifestation contre le 49.3 pour faire adopter la loi sur la réforme des retraites - 2 mars 2020. © F3 LR S.Banus

Nouvelle manifestation contre la réforme des retraites, lundi soir, à Montpellier. Plus de 1.200 personnes ont défilé dans les rues, selon la police.

Les organisations syndicales, mobilisées depuis le 5 décembre contre le projet, ont appelé à manifester partout en France contre le "passage en force", et l'utilisation de l'article 49.3 de la Constitution pour faire adopter sa loi à l'Assemblée nationale, sans vote.
 
Montpellier - manifestation contre le 49.3 pour faire adopter la loi sur la réforme des retraites - 2 mars 2020.
Montpellier - manifestation contre le 49.3 pour faire adopter la loi sur la réforme des retraites - 2 mars 2020. © F3 LR S.Banus

La question de la mobilisation se posait évidemment avant le rendez-vous donné par les syndicats devant la CPAM de Montpellier, lundi soir. Rapidement, la réponse est tombée... 

A la sortie du travail, vers 18h, le boulevard Gambetta a été envahi par une foule compacte... Et surtout très remontée contre l'utilisation du 49.3.
 

C'est un coup de force du gouvernement... On est contre cette méthode !" Stéphane Dupont, professeur des collèges SNES FSU.


Au coeur du cortège, les avocats étaient encore là, aux côtés des enseignants venus en nombre, mais aussi des salariés de l'hôpital ou du secteur privé.
Ils partageaient tous une colère froide. Pas seulement contre le gouvernement et sa réforme des retraites mais plutôt contre une vision de la société.
 

On se bat contre un système qui génère des inégalités notamment sociales" Dominique Paumelle, CGT Université.


Les syndicats ont annoncé la poursuite du mouvement.
Jeudi, deux autres manifestations sont prévues, notamment celle des enseignants chercheurs à 14h à Montpellier.
 
Ce lundi soir, quelques milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs villes, dont Paris, Marseille et Montpellier. Des rassemblements similaires ont également eu lieu lundi soir à Nîmes et à Perpignan.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social retraites politique éducation société